#AprèsLesViolences

#AprèsLesViolences
Elles sont revenues sur le moment où tout a basculé, sur la fois de trop qui les a poussé à quitter leur conjoint devenu violent pour elles comme pour leurs enfants. La fois où elles ont pu dire stop, le déclic. Certaines sont complètement sorties des violences, souvent après des années d’emprise et de calvaire, échappant parfois de peu au pire … Beaucoup d’entre elles sont encore sous une pression judiciaire sans fin et à leur frais, sous les menaces ou les procédures engagées par l’homme violent, incarcéré ou pas.
Ce sont des rescapées, des survivantes, des héroïnes !
Mais parce qu’elles ne peuvent pas toutes témoigner publiquement des #ViolencesConjugales, des personnalités publiques viennent en renfort. Femmes et hommes posent par solidarité en portant le message d’une victime qui préfère rester anonyme.
Enfin pour celles disparues, un ou des membres de la famille porteront leur douloureux témoignage.

Nous demandons :
- le retrait ou la suspension de la garde et de l'exercice de l'autorité parentale du parent violent
- une prise en charge psychologique systématique des enfants victimes
- que l'ASE ne sépare plus les enfants victimes de violences conjugales de leur parent protecteur
- que les orphelins de féminicides ne soient plus séparés, qu'ils aient systématiquement un ad'hoc, un avocat gratuit pour chaque enfant, qu'ils soient prioritaires dans l'accès des soins psycho-traumatiques, à vie. Que leurs frais de scolarité soient intégralement pris en charge par l'état
- l'interdiction pure et simple de la notion de syndrome d'aliénation parentale et ses dérivés
-une ordonnance de protection spécifique aux enfants, indépendamment de la mère


En France une femme sur dix, sans distinction sociale, ethnique, culturelle ou d’âge est victime de violences conjugales.
Un grand MERCI à à toutes celles et ceux qui ont posé pour moi.
Un grand MERCI à mes partenaires et à toutes celles et ceux qui soutiennent mon action.
Flavie Salinas « RENDS MOI MON FUSIL !
JE VAIS T’ÉTRANGLER ! »
IL GROGNE, HURLE À M’EN 
FAIRE TOMBER. A 6 ANS, 
TERRORISÉE, ELLE FAIT 
SES VALISES : « JE VEUX 
PARTIR DE CETTE MAISON ! »
ENFIN ON M’ENTEND. 
INTERNÉ DE FORCE, NOUS 
FUYONS … UN SCHIZO EN 
LIBERTÉ … NOUS EN 
CAVALE, DANS L’ANONYMAT.
4 ADRESSES EN 
4 ANS !
MIA 48 ans
Flavie Salinas porte le témoignage de Mia.
UN IMMENSE MERCI À TOUTES LES 2, aussi à Emma la fille de Mia. Troyes le 18 octobre 2023.
« Je suis une enquêtrice de police féministe à l’écoute de toutes ces femmes qui ne demandent qu’à être entendues, crues, aidées puis accompagnées sur le long parcours des violences conjugales. » Flavie Salinas
« L’abandon par l’état Français de la psychiatrie publique :
des malades en dehors de toute institution ou parcours de soins.
Une dangerosité sous évaluée. 
Des femmes et des enfants en danger « Alison Blondy
Flavie Salinas

« RENDS MOI MON FUSIL !
JE VAIS T’ÉTRANGLER ! »
IL GROGNE, HURLE À M’EN
FAIRE TOMBER. A 6 ANS,
TERRORISÉE, ELLE FAIT
SES VALISES : « JE VEUX
PARTIR DE CETTE MAISON ! »
ENFIN ON M’ENTEND.
INTERNÉ DE FORCE, NOUS
FUYONS … UN SCHIZO EN
LIBERTÉ … NOUS EN
CAVALE, DANS L’ANONYMAT.
4 ADRESSES EN
4 ANS !
MIA 48 ans
Flavie Salinas porte le témoignage de Mia.
UN IMMENSE MERCI À TOUTES LES 2, aussi à Emma la fille de Mia. Troyes le 18 octobre 2023.
« Je suis une enquêtrice de police féministe à l’écoute de toutes ces femmes qui ne demandent qu’à être entendues, crues, aidées puis accompagnées sur le long parcours des violences conjugales. » Flavie Salinas
« L’abandon par l’état Français de la psychiatrie publique :
des malades en dehors de toute institution ou parcours de soins.
Une dangerosité sous évaluée.
Des femmes et des enfants en danger « Alison Blondy

Sandrine BOUCHAIT ELLE ANNONCE À SON 
CONJOINT QU’ELLE LE 
QUITTE. LE 22/09/2017
APRÈS L’AVOIR FRAPPÉE
IL L’ASPERGE 
D’ESSENCE ET ALLUME 
UN BRIQUET. LEUR 
APPARTEMENT PREND 
FEU. CLOÉ 7 ANS
ASSISTE À TOUTE LA 
SCÈNE. BRÛLÉE À 
92 % ELLE DÉCÉDERA 
2 JOURS PLUS TARD 
À L’HÔPITAL.
GHYLAINE 34 ANS

Un immense MERCI à Sandrine BOUCHAIT, elle témoigne pour sa sœur Ghylaine, 
victime d’un féminicide devant sa fille Cloé, âgée de 7 ans aux moments des faits.
Elle est désormais la représentante légale de Cloé puisqu’elle l’a adoptée.

Sandrine a co-fondé l’Union Nationale des Familles de Féminicide à la suite du meurtre de Ghylaine afin de transformer ce drame horrible en actions utiles pour les familles qui comme elle vont traverser le désert institutionnel à la suite du féminicide.
« Enfants et familles de féminicides, nous demandons la création d’un statut de victime ! »
Sandrine BOUCHAIT

ELLE ANNONCE À SON
CONJOINT QU’ELLE LE
QUITTE. LE 22/09/2017
APRÈS L’AVOIR FRAPPÉE
IL L’ASPERGE
D’ESSENCE ET ALLUME
UN BRIQUET. LEUR
APPARTEMENT PREND
FEU. CLOÉ 7 ANS
ASSISTE À TOUTE LA
SCÈNE. BRÛLÉE À
92 % ELLE DÉCÉDERA
2 JOURS PLUS TARD
À L’HÔPITAL.
GHYLAINE 34 ANS

Un immense MERCI à Sandrine BOUCHAIT, elle témoigne pour sa sœur Ghylaine,
victime d’un féminicide devant sa fille Cloé, âgée de 7 ans aux moments des faits.
Elle est désormais la représentante légale de Cloé puisqu’elle l’a adoptée.

Sandrine a co-fondé l’Union Nationale des Familles de Féminicide à la suite du meurtre de Ghylaine afin de transformer ce drame horrible en actions utiles pour les familles qui comme elle vont traverser le désert institutionnel à la suite du féminicide.
« Enfants et familles de féminicides, nous demandons la création d’un statut de victime ! »

Sandrine Rousseau IL FRAPPAIT SES 
ENFANTS, SON 
CHIEN, SA FEMME…
ILS ONT FUI.
DÉSESPÉRÉ DE N’ÊTRE PAS 
PROTÉGÉ, UN DES 
ENFANTS SE SUICIDE.
SES FRÈRE ET SŒUR 
REFUSENT DE REVOIR 
CET HOMME VIOLENT. 
LA JUSTICE SAIT ET NE 
LES ENTEND PAS. 
JUSQU’À QUAND ?

EDOUARDA, 50 ans

Sandrine Rousseau porte le témoignage d’ Edouarda.
Son affaire est en cours, elle garde l’anonymat. 
UN IMMENSE MERCI À TOUTES LES 2 ! 

Edouarda, « cette maman qui s’en veut toujours de ne pas avoir su protéger son fils, ses enfants … »

Photographiée à #Paris le 29/01/2024 pour #AprèsLesViolences
Sandrine Rousseau

IL FRAPPAIT SES
ENFANTS, SON
CHIEN, SA FEMME…
ILS ONT FUI.
DÉSESPÉRÉ DE N’ÊTRE PAS
PROTÉGÉ, UN DES
ENFANTS SE SUICIDE.
SES FRÈRE ET SŒUR
REFUSENT DE REVOIR
CET HOMME VIOLENT.
LA JUSTICE SAIT ET NE
LES ENTEND PAS.
JUSQU’À QUAND ?

EDOUARDA, 50 ans

Sandrine Rousseau porte le témoignage d’ Edouarda.
Son affaire est en cours, elle garde l’anonymat.
UN IMMENSE MERCI À TOUTES LES 2 !

Edouarda, « cette maman qui s’en veut toujours de ne pas avoir su protéger son fils, ses enfants … »

Photographiée à #Paris le 29/01/2024 pour #AprèsLesViolences

SOFIA 7 JE M’APPELLE SOUAD, 
JE SUIS 1 MÈRE PROTECTRICE
ET JE SUIS MORTE SOUS LES 
COUPS DES VIOLENCES 
JUDICIAIRES ET PSYS
LE 07/01/2024 APRÈS 
3 JOURS DE COMA. 

MON CŒUR S’EST BRISÉ 
SUITE AU DESENFANTEMENT 
DE MES DEUX JUMELLES
(TAKO TSUBO)

EN 4 ANS, JE N’AI PU LES 
VOIR QUE 30 H.

LE DÉSESPOIR ET L’INJUSTICE 
M’ONT TUÉ …
MORTE DE CHAGRIN

SOUAD AMIDOU

Immense MERCI à SOFIA 7, elle pose pour SOUAD AMIDOU.
Photographiée à #Paris le 11/01/2024 pour #AprèsLesViolences 

SOUAD, TOMBÉE SOUS LES COUPS DES VIOLENCES JUDICIAIRES 

« J’ai appris ta mort le 7 janvier 2024 dans la soirée. 

Il a fallut que tu déposes juste quelques instants, ton armure de guerrière pour prendre un coup mortel. 
3 ans que la justice t’avait séparé de tes 2 petites jumelles.

Alors que tu venais de les revoir enfin, il a refusé de te les ramener. Ton cœur n’a pas tenu, il a explosé ( Le tako-tsubo, syndrome du cœur brisé ) 
Les dénis de justice et l’indifférence des hommes t’ont tué. 
Je ne m’offrirais aucun repos tant que l’immunité pour les mères protectrices ne sera pas appliquée. 
Je te le promets … 
RIP »
@sofia_sept7
SOFIA 7

JE M’APPELLE SOUAD,
JE SUIS 1 MÈRE PROTECTRICE
ET JE SUIS MORTE SOUS LES
COUPS DES VIOLENCES
JUDICIAIRES ET PSYS
LE 07/01/2024 APRÈS
3 JOURS DE COMA.

MON CŒUR S’EST BRISÉ
SUITE AU DESENFANTEMENT
DE MES DEUX JUMELLES
(TAKO TSUBO)

EN 4 ANS, JE N’AI PU LES
VOIR QUE 30 H.

LE DÉSESPOIR ET L’INJUSTICE
M’ONT TUÉ …
MORTE DE CHAGRIN

SOUAD AMIDOU

Immense MERCI à SOFIA 7, elle pose pour SOUAD AMIDOU.
Photographiée à #Paris le 11/01/2024 pour #AprèsLesViolences

SOUAD, TOMBÉE SOUS LES COUPS DES VIOLENCES JUDICIAIRES

« J’ai appris ta mort le 7 janvier 2024 dans la soirée.

Il a fallut que tu déposes juste quelques instants, ton armure de guerrière pour prendre un coup mortel.
3 ans que la justice t’avait séparé de tes 2 petites jumelles.

Alors que tu venais de les revoir enfin, il a refusé de te les ramener. Ton cœur n’a pas tenu, il a explosé ( Le tako-tsubo, syndrome du cœur brisé )
Les dénis de justice et l’indifférence des hommes t’ont tué.
Je ne m’offrirais aucun repos tant que l’immunité pour les mères protectrices ne sera pas appliquée.
Je te le promets …
RIP »
@sofia_sept7

Sarah Barukh « J’M’EN FOUS DE TE 
TUER, T’ES UNE
MALADIE ! » UN JOUR,
J’ÉTAIS JOLIE, UN AUTRE, 
UNE MERDE. IL FERMAIT LES 
RIDEAUX, PRENAIT LES CLÉS, 
MON TÉLÉPHONE …4 ANS 
DE VIOLENCES, 3 ANS DE 
PROCÉDURES POUR ÊTRE RECON-
NUE COUPABLE. COMME LUI …
JE NE LUI VEUX PAS DE MAL,
JE VEUX LA JUSTICE. IL
MA DÉTRUITE. SON AVOCATE 
AUSSI. ET CE N’EST PAS 
FINI !
Stéphanie 45 ans
Sarah Barukh porte le témoignage de Stéphanie, son affaire est en cours, elle garde l’anonymat. 
UN IMMENSE MERCI À TOUTES LES 2 !
À Paris le 6 décembre 2023 
Sarah Barukh est écrivaine, elle-même ancienne victime de violences conjugales. Elle a connu Stéphanie au collège. Elles s’étaient perdues de vue jusqu’à ce que Sarah publie "125 et des milliers", à la fois récit et ouvrage collectif de référence sur les Féminicides et violences faites aux femmes. Stéphanie s’est reconnue dans l’histoire de Sarah et réciproquement. Faire cette photo aujourd’hui est pour elles, un symbole essentiel. Sarah a créé l’association @125etapres pour accompagner les femmes victimes et leurs enfants. Pour Stéphanie, comme pour beaucoup de femmes ex-victimes, #AprèsLesViolences « c’est compliqué ».
Sarah Barukh

« J’M’EN FOUS DE TE
TUER, T’ES UNE
MALADIE ! » UN JOUR,
J’ÉTAIS JOLIE, UN AUTRE,
UNE MERDE. IL FERMAIT LES
RIDEAUX, PRENAIT LES CLÉS,
MON TÉLÉPHONE …4 ANS
DE VIOLENCES, 3 ANS DE
PROCÉDURES POUR ÊTRE RECON-
NUE COUPABLE. COMME LUI …
JE NE LUI VEUX PAS DE MAL,
JE VEUX LA JUSTICE. IL
MA DÉTRUITE. SON AVOCATE
AUSSI. ET CE N’EST PAS
FINI !
Stéphanie 45 ans
Sarah Barukh porte le témoignage de Stéphanie, son affaire est en cours, elle garde l’anonymat.
UN IMMENSE MERCI À TOUTES LES 2 !
À Paris le 6 décembre 2023
Sarah Barukh est écrivaine, elle-même ancienne victime de violences conjugales. Elle a connu Stéphanie au collège. Elles s’étaient perdues de vue jusqu’à ce que Sarah publie "125 et des milliers", à la fois récit et ouvrage collectif de référence sur les Féminicides et violences faites aux femmes. Stéphanie s’est reconnue dans l’histoire de Sarah et réciproquement. Faire cette photo aujourd’hui est pour elles, un symbole essentiel. Sarah a créé l’association @125etapres pour accompagner les femmes victimes et leurs enfants. Pour Stéphanie, comme pour beaucoup de femmes ex-victimes, #AprèsLesViolences « c’est compliqué ».

NAGUI JE ME RÉVEILLE IL EST 
EN MOI. J’AI UN SOMMEIL 
SI LOURD …? A 26 ANS JE SUIS 
ENCEINTE. IL ME MENACE 
AVEC UN COUTEAU.
« JE VAIS TE DÉFONCER » 
JE PARS. IL 4 ANS 
QUAND DES TRACES D’INCESTE 
SONT CONSTATÉES. IL NE VEUT 
PAS LE VOIR. PERD SES 
CHEVEUX PAR MÈCHES. MAIS 
SI JE NE L’AMÈNE PAS … 
JE PERDS LA GARDE …!
M. 32 ans pour son fils G.
IMMENSE MERCI à @naguiiiiiii et à M.
Il pose et elle témoigne pour #AprèsLesViolences.
Saint Denis le 30 novembre 2023.
NAGUI

JE ME RÉVEILLE IL EST
EN MOI. J’AI UN SOMMEIL
SI LOURD …? A 26 ANS JE SUIS
ENCEINTE. IL ME MENACE
AVEC UN COUTEAU.
« JE VAIS TE DÉFONCER »
JE PARS. IL 4 ANS
QUAND DES TRACES D’INCESTE
SONT CONSTATÉES. IL NE VEUT
PAS LE VOIR. PERD SES
CHEVEUX PAR MÈCHES. MAIS
SI JE NE L’AMÈNE PAS …
JE PERDS LA GARDE …!
M. 32 ans pour son fils G.
IMMENSE MERCI à @naguiiiiiii et à M.
Il pose et elle témoigne pour #AprèsLesViolences.
Saint Denis le 30 novembre 2023.

Isabelle LONVIS-ROME FEMME, ON NE NAÎT PAS
FEMME ON LE DEVIENT.
ON PEUT AUSSI MOURIR DE 
L’AVOIR ÉTÉ .
LE FÉMINICIDE EST UN 
CRIME DE MASSE .
FEMMES ET HOMMES, 
LUTTONS CONTRE CE FLÉAU 
INDIGNE DE NOTRE 
CIVILISATION !

Isabelle LONVIS-ROME 

Un IMMENSE MERCI à Isabelle LONVIS-ROME 
Elle a posé pour @apres_les_violences à Paris le 16 octobre 2023

Isabelle LONVIS-ROME est magistrate, autrice et femme politique française. 
Ancienne ministre du gouvernement Elisabeth Borne, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances. Son action et son travail ont été reconnus et soutenus par de nombreuses associations féministes . Ce portrait a été réalisé dans le cadre d’une commande photographique de @solidaritefemmesaube . Un grand merci à sa Présidente Armelle Courtois et à toute l’équipe. Un grand merci aussi à @muriel_reus_ présidente de l’association Femmes Avec … pour la connexion avec Isabelle Rome.⭐️
Isabelle LONVIS-ROME

FEMME, ON NE NAÎT PAS
FEMME ON LE DEVIENT.
ON PEUT AUSSI MOURIR DE
L’AVOIR ÉTÉ .
LE FÉMINICIDE EST UN
CRIME DE MASSE .
FEMMES ET HOMMES,
LUTTONS CONTRE CE FLÉAU
INDIGNE DE NOTRE
CIVILISATION !

Isabelle LONVIS-ROME

Un IMMENSE MERCI à Isabelle LONVIS-ROME
Elle a posé pour @apres_les_violences à Paris le 16 octobre 2023

Isabelle LONVIS-ROME est magistrate, autrice et femme politique française.
Ancienne ministre du gouvernement Elisabeth Borne, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances. Son action et son travail ont été reconnus et soutenus par de nombreuses associations féministes . Ce portrait a été réalisé dans le cadre d’une commande photographique de @solidaritefemmesaube . Un grand merci à sa Présidente Armelle Courtois et à toute l’équipe. Un grand merci aussi à @muriel_reus_ présidente de l’association Femmes Avec … pour la connexion avec Isabelle Rome.⭐️

Boubackari Timera J’ AVAIS 2 ENFANTS 
ET UNE GRANDE 
FAMILLE. J’ AVAIS 
PORTÉ PLAINTE…
TU AVAIS FAIT DE LA 
GARDE A VUE…
J’AI FUI EN SAUTANT 
PAR LA FENETRE. 
MAIS TU M’AS 
ASSASSINÉE 
DE 16 
COUPS DE COUTEAUX.
Korotoum 30 ans
Un immense MERCI à Boubackari Timera , il pose pour sa cousine Korotoum. Photographié pour @apres_les_violences et @solidaritefemmesaube 
à Troyes le 24 octobre 2023. 
« Une jeune femme sociable et très famille dans un corps innocent et au visage très fin.
Ton mari était censé te protéger … De ton meurtre est né mon engagement contre les violences faîtes aux femmes par des écrits. Après la mise en scène de Parcours de Combattantes en 2022, le premier volet de ma trilogie que j’ai écrit suivra courant 2024. Paix à ton âme ma chère cousine. »
Boubackari Timera
Boubackari Timera

J’ AVAIS 2 ENFANTS
ET UNE GRANDE
FAMILLE. J’ AVAIS
PORTÉ PLAINTE…
TU AVAIS FAIT DE LA
GARDE A VUE…
J’AI FUI EN SAUTANT
PAR LA FENETRE.
MAIS TU M’AS
ASSASSINÉE
DE 16
COUPS DE COUTEAUX.
Korotoum 30 ans
Un immense MERCI à Boubackari Timera , il pose pour sa cousine Korotoum. Photographié pour @apres_les_violences et @solidaritefemmesaube
à Troyes le 24 octobre 2023.
« Une jeune femme sociable et très famille dans un corps innocent et au visage très fin.
Ton mari était censé te protéger … De ton meurtre est né mon engagement contre les violences faîtes aux femmes par des écrits. Après la mise en scène de Parcours de Combattantes en 2022, le premier volet de ma trilogie que j’ai écrit suivra courant 2024. Paix à ton âme ma chère cousine. »
Boubackari Timera

JOSÉPHINE LES VIOLENCES ONT 
COMMENCÉ ENCEINTE. 
EN VOITURE IL ME 
FAIT TRÈS PEUR EN 
FONÇANT DROIT 
DANS UN MUR CAR 
JE DISAIS NON.
« C’EST COMME ÇA 
QUE JE LA DRESSE ! »
TOUT EST 
ENREGISTRÉ, 
JE PORTE PLAINTE. 

JOSÉPHINE 35 ANS

JOSÉPHINE pose pour #aprèslesviolences 
UN GRAND MERCI A ELLE. 
Immense respect et bravo pour la force, le courage et l’intelligence.
A Troyes le 24 octobre 2023.
JOSÉPHINE

LES VIOLENCES ONT
COMMENCÉ ENCEINTE.
EN VOITURE IL ME
FAIT TRÈS PEUR EN
FONÇANT DROIT
DANS UN MUR CAR
JE DISAIS NON.
« C’EST COMME ÇA
QUE JE LA DRESSE ! »
TOUT EST
ENREGISTRÉ,
JE PORTE PLAINTE.

JOSÉPHINE 35 ANS

JOSÉPHINE pose pour #aprèslesviolences
UN GRAND MERCI A ELLE.
Immense respect et bravo pour la force, le courage et l’intelligence.
A Troyes le 24 octobre 2023.

Aline CHASSAGNE « IL VA FINIR PAR 
ME TUER !
7 PLAINTES DÉPOSÉES :
COUPS, STRANGULATIONS, 
MENACES DE MORT, VIOLS …
L’ORDONNANCE DE PROTECTION 
N’A PAS EMPÊCHÉ 
LE DRAME !
LA PERPÉTUITÉ POUR LUI
LES ENFANTS N’ONT PLUS 
DE MAMAN »

Aline CHASSAGNE

Un IMMENSE MERCI à Aline Chassagne
Elle pose pour celles qui ont alerté ...
A Besançon pour #AprèsLesViolences le 19 septembre 2023 

Maire adjointe à la culture à la Ville de #besançon depuis 2020. "Infirmière de formation j’ai pu m’engager dans l’accompagnement de femmes victimes de violences sur le terrain quand je travaillais au 115. Déterminée pour pouvoir lutter contre toutes les formes de violences et de discriminations, la culture est un des moyens possible pour agir et sensibiliser la population."
Aline CHASSAGNE

« IL VA FINIR PAR
ME TUER !
7 PLAINTES DÉPOSÉES :
COUPS, STRANGULATIONS,
MENACES DE MORT, VIOLS …
L’ORDONNANCE DE PROTECTION
N’A PAS EMPÊCHÉ
LE DRAME !
LA PERPÉTUITÉ POUR LUI
LES ENFANTS N’ONT PLUS
DE MAMAN »

Aline CHASSAGNE

Un IMMENSE MERCI à Aline Chassagne
Elle pose pour celles qui ont alerté ...
A Besançon pour #AprèsLesViolences le 19 septembre 2023

Maire adjointe à la culture à la Ville de #besançon depuis 2020. "Infirmière de formation j’ai pu m’engager dans l’accompagnement de femmes victimes de violences sur le terrain quand je travaillais au 115. Déterminée pour pouvoir lutter contre toutes les formes de violences et de discriminations, la culture est un des moyens possible pour agir et sensibiliser la population."

MARION « ON MOURRA ENSEMBLE ! » 
AMOUREUSE ET SOUS LES 
MENACES, JE N’OSAIS PAS 
PARTIR. FRAPPÉE TOUS 
LES JOURS, JE PERDS 
MON BB DE 2 MOIS. 
J’APPELLE MA MÈRE, ELLE ME DIT :
« T’AS PAS LE CHOIX, JE VIENS TE CHERCHER !!! »
MARION 22 ans
Un IMMENSE MERCI à Marion, elle a posé pour #AprèsLesViolences. Besançon le 22 septembre 2023. 
En raison des violences qu’elle subie de ses parents (le père frappe la mère, la mère frappe la fille), elle est placée très jeune dans un foyer de l’Aide Sociale à l’Enfance. A 16 ans, elle y rencontre son premier amoureux : 2 ans d’une relation toxique et violente, elle perd son bébé. Puis 2ème relation toxique et violente de 2 ans avec un autre jeune homme.
Aujourd’hui elle est soutenue par l’association ADDSEA , elle se reconstruit.

Jusqu'au 31 décembre exposition d'une fresque murale de 32 portraits au CDN de Besançon Franche-Conté, en partenariat avec la Ville de Besançon, l’ ADDSEA, et l’association Solidarité Femmes Besançon.
MARION

« ON MOURRA ENSEMBLE ! »
AMOUREUSE ET SOUS LES
MENACES, JE N’OSAIS PAS
PARTIR. FRAPPÉE TOUS
LES JOURS, JE PERDS
MON BB DE 2 MOIS.
J’APPELLE MA MÈRE, ELLE ME DIT :
« T’AS PAS LE CHOIX, JE VIENS TE CHERCHER !!! »
MARION 22 ans
Un IMMENSE MERCI à Marion, elle a posé pour #AprèsLesViolences. Besançon le 22 septembre 2023.
En raison des violences qu’elle subie de ses parents (le père frappe la mère, la mère frappe la fille), elle est placée très jeune dans un foyer de l’Aide Sociale à l’Enfance. A 16 ans, elle y rencontre son premier amoureux : 2 ans d’une relation toxique et violente, elle perd son bébé. Puis 2ème relation toxique et violente de 2 ans avec un autre jeune homme.
Aujourd’hui elle est soutenue par l’association ADDSEA , elle se reconstruit.

Jusqu'au 31 décembre exposition d'une fresque murale de 32 portraits au CDN de Besançon Franche-Conté, en partenariat avec la Ville de Besançon, l’ ADDSEA, et l’association Solidarité Femmes Besançon.

Laurence Vuillet VIOLENT AU BOUT 
D’UN MOIS ET JUSQU’À 
LA FIN. ON BUVAIT 
ÇA PARTAIT TRÈS 
VITE. J’ÉTAIS ENCEINTE
UN SOIR LES VOISINS
ONT APPELÉ LES FLICS.
IL A PRIS 6 MOIS FERME. 
ELLE A ÉTÉ PLACÉE 
TRÈS TÔT.
ELLE A 4 ANS
J’EN AI 24. JE SUIS AU 
115

ELENA, 24 ans

Laurence Vuillet porte le témoignage d’ Eléna qui préfère garder l’anonymat.
UN IMMENSE MERCI À TOUTES LES 2 !
A Besançon pour @apres_les_violences le 16 novembre 2023 

« Je travaille pour le secteur AHL (Accueil-Hébergement-Logement) de l’ADDSEA à Besançon. https://www.addsea.net . Je suis assistante sociale. Je coordonne une structure d’accueil pour femmes vulnérables à la rue. J’accompagne depuis 30 ans des publics en errance. » 
Laurence Vuillet
Laurence Vuillet

VIOLENT AU BOUT
D’UN MOIS ET JUSQU’À
LA FIN. ON BUVAIT
ÇA PARTAIT TRÈS
VITE. J’ÉTAIS ENCEINTE
UN SOIR LES VOISINS
ONT APPELÉ LES FLICS.
IL A PRIS 6 MOIS FERME.
ELLE A ÉTÉ PLACÉE
TRÈS TÔT.
ELLE A 4 ANS
J’EN AI 24. JE SUIS AU
115

ELENA, 24 ans

Laurence Vuillet porte le témoignage d’ Eléna qui préfère garder l’anonymat.
UN IMMENSE MERCI À TOUTES LES 2 !
A Besançon pour @apres_les_violences le 16 novembre 2023

« Je travaille pour le secteur AHL (Accueil-Hébergement-Logement) de l’ADDSEA à Besançon. https://www.addsea.net . Je suis assistante sociale. Je coordonne une structure d’accueil pour femmes vulnérables à la rue. J’accompagne depuis 30 ans des publics en errance. »
Laurence Vuillet

Lætitia MAGNIER « PENSE PAS À MOI, 
MAMAN. PARS ! »
LÀ OÙ ÇA NE LAISSE PAS 
DE TRACES .. ÉTOUFFEMENTS, 
ÉTRANGLEMENTS, CLÉS DE BRAS, 
VIOLENCES PSYCHOLOGIQUES. 
#APRÈSLESVIOLENCES 
C’EST VIVRE AVEC 
ET SE RECONSTRUIRE !
Lætitia MAGNIER
Un IMMENSE MERCI à Laetitia MAGNIER, elle pose pour #AprèsLesViolences #AprèsLesViolences 
Jusqu'au 31 décembre exposition d'une fresque murale de 32 portraits au CDN de Besançon Franche-Conté, en partenariat avec la Ville de Besançon, l’ ADDSEA, et l’association Solidarité Femmes Besançon.
Lætitia MAGNIER

« PENSE PAS À MOI,
MAMAN. PARS ! »
LÀ OÙ ÇA NE LAISSE PAS
DE TRACES .. ÉTOUFFEMENTS,
ÉTRANGLEMENTS, CLÉS DE BRAS,
VIOLENCES PSYCHOLOGIQUES.
#APRÈSLESVIOLENCES
C’EST VIVRE AVEC
ET SE RECONSTRUIRE !
Lætitia MAGNIER
Un IMMENSE MERCI à Laetitia MAGNIER, elle pose pour #AprèsLesViolences #AprèsLesViolences
Jusqu'au 31 décembre exposition d'une fresque murale de 32 portraits au CDN de Besançon Franche-Conté, en partenariat avec la Ville de Besançon, l’ ADDSEA, et l’association Solidarité Femmes Besançon.

Guillaume Aldebert TU CONTRÔLAIS MA VIE. 
L’ARRIVÉE DES VIOLENCES 
DÈS MA GROSSESSE. PUIS 
L’INCESTE. JE PORTE 
PLAINTE. LE JUGE DÉCIDE 
LE PLACEMENT. Il Y’AURA
D’AUTRES VIOLENCES …
TU EN AS LA GARDE ET L'AUTORITÉ PARENTALE EXCLUSIVE. 
JE ME BATS POUR TOI MON FILS. JE T’AIME.
LAURE 55 ans
Un IMMENSE MERCI à Guillaume Aldebert et à Laure.
Il pose et elle témoigne pour #AprèsLesViolences.
Besançon le 24 septembre 2023.

Jusqu'au 31 décembre exposition d'une fresque murale de 32 portraits au CDN de Besançon Franche-Conté, en partenariat avec la Ville de Besançon, l’ ADDSEA, et l’association Solidarité Femmes Besançon.
Guillaume Aldebert

TU CONTRÔLAIS MA VIE.
L’ARRIVÉE DES VIOLENCES
DÈS MA GROSSESSE. PUIS
L’INCESTE. JE PORTE
PLAINTE. LE JUGE DÉCIDE
LE PLACEMENT. Il Y’AURA
D’AUTRES VIOLENCES …
TU EN AS LA GARDE ET L'AUTORITÉ PARENTALE EXCLUSIVE.
JE ME BATS POUR TOI MON FILS. JE T’AIME.
LAURE 55 ans
Un IMMENSE MERCI à Guillaume Aldebert et à Laure.
Il pose et elle témoigne pour #AprèsLesViolences.
Besançon le 24 septembre 2023.

Jusqu'au 31 décembre exposition d'une fresque murale de 32 portraits au CDN de Besançon Franche-Conté, en partenariat avec la Ville de Besançon, l’ ADDSEA, et l’association Solidarité Femmes Besançon.

Eric METAYER CE TROU DANS LE MUR
AVEC LE POING ? 
JUSTE DE LA COLÈRE.
CRIS, HUMILIATIONS …
ENCORE DE LA COLÈRE ?
PUIS LA CRISE DE TROP, 
PEUR DE MOURIR.
ET A 4 ANS ROSE PARLE.
RÉVÉLATIONS D'INCESTE
LA JUSTICE RESTE SOURDE 
MAIS JE TE CROIS, 
ON TE CROIT !
#PROTEGEONSLESENFANTS 

HEIDI pour sa fille ROSE

Un IMMENSE MERCI à HEIDI et à Eric METAYER. 
Il pose pour HEIDI et sa fille ROSE. 
UN IMMENSE MERCI À TOUS LES 2 !

Pour #AprèsLesViolences le 14/09/2023 à Paris
Eric METAYER

CE TROU DANS LE MUR
AVEC LE POING ?
JUSTE DE LA COLÈRE.
CRIS, HUMILIATIONS …
ENCORE DE LA COLÈRE ?
PUIS LA CRISE DE TROP,
PEUR DE MOURIR.
ET A 4 ANS ROSE PARLE.
RÉVÉLATIONS D'INCESTE
LA JUSTICE RESTE SOURDE
MAIS JE TE CROIS,
ON TE CROIT !
#PROTEGEONSLESENFANTS

HEIDI pour sa fille ROSE

Un IMMENSE MERCI à HEIDI et à Eric METAYER.
Il pose pour HEIDI et sa fille ROSE.
UN IMMENSE MERCI À TOUS LES 2 !

Pour #AprèsLesViolences le 14/09/2023 à Paris

Sandrine CANOT IL M’A MISE DEHORS 
ENCEINTE. DANS NOTRE 
CAGE DORÉE, IL M’INSUL-
TAIT, ME RABAISSAIT, ME 
FRAPPAIT … IL ISOLE 
NOTRE FILS ET LE 
RETOURNE, ILS SONT 2 
CONTRE MOI. À 14 ANS, 
LES MÊMES VIOLENCES. 
IL NE VEUT PLUS VENIR 
CHEZ MOI… 7 ANS SANS 
LE VOIR. RIEN DE PIRE 
POUR UNE MAMAN. 
CORINE
Un IMMENSE MERCI à Corine pour son témoignage. 
Un IMMENSE MERCI à Sandrine Canot , elle pose pour Corine par empathie et solidarité.
Photographiée pour #AprèsLesViolences le 6 juin 2023 au centre social la Farandole du Donjon 
« Double peine pour Corine : en France, les enfants ne sont pas protégés des violences conjugales, pire, ils sont maintenus en lien étroit avec leur agresseur. 
UN CONJOINT VIOLENT EST UN PARENT VIOLENT. 
« Les violences conjugales ne sont pas l'apanage du monde urbain, le milieu rural est lui aussi touché. Ici plus qu'ailleurs il est difficile d'appeler au secours, trouver de l'aide, connaître les bons interlocuteurs. La parole peine encore à se libérer. Il est temps que les choses changent, il est temps de sortir de l'invisibilité. Cette exposition est destinée à faire encore et toujours bouger les lignes. » Sylvie Talon-Alévèque
Sandrine CANOT

IL M’A MISE DEHORS
ENCEINTE. DANS NOTRE
CAGE DORÉE, IL M’INSUL-
TAIT, ME RABAISSAIT, ME
FRAPPAIT … IL ISOLE
NOTRE FILS ET LE
RETOURNE, ILS SONT 2
CONTRE MOI. À 14 ANS,
LES MÊMES VIOLENCES.
IL NE VEUT PLUS VENIR
CHEZ MOI… 7 ANS SANS
LE VOIR. RIEN DE PIRE
POUR UNE MAMAN.
CORINE
Un IMMENSE MERCI à Corine pour son témoignage.
Un IMMENSE MERCI à Sandrine Canot , elle pose pour Corine par empathie et solidarité.
Photographiée pour #AprèsLesViolences le 6 juin 2023 au centre social la Farandole du Donjon
« Double peine pour Corine : en France, les enfants ne sont pas protégés des violences conjugales, pire, ils sont maintenus en lien étroit avec leur agresseur.
UN CONJOINT VIOLENT EST UN PARENT VIOLENT.
« Les violences conjugales ne sont pas l'apanage du monde urbain, le milieu rural est lui aussi touché. Ici plus qu'ailleurs il est difficile d'appeler au secours, trouver de l'aide, connaître les bons interlocuteurs. La parole peine encore à se libérer. Il est temps que les choses changent, il est temps de sortir de l'invisibilité. Cette exposition est destinée à faire encore et toujours bouger les lignes. » Sylvie Talon-Alévèque

Valérie RAY 
 « DONNE LE C’ PUTAIN 
DE COUP DE VOLANT ! »

SA CHOSE, SON REBUT, 
J’AI FUI …


J’AI SAUVÉ MA PEAU,

MAIS QU’EN EST-IL DE 
CELLE DE MON FILS. 


POURQUOI ? 




Un IMMENSE MERCI à Valérie RAY 

Elle pose pour #AprèsLesViolences
Photographiée le 31 mai 2023 au CIDFF de l'ALLIER à Moulins

©Marc Melki.


« Chère, Chère Violence... 
Va t’faire foutre. Oui, va t’faire foutre... D’accord, c’est un peu brut de décoffrage. Il me semble. Ok, je recommence. 
Chère violence, 
Avec un v. minuscule. C’est mieux. Comment vas-tu ? Quoi de neuf ? Tu n’parles pas, t’es si invisible. T’as aucune pensée. Tu n’fais que proliférer à l’intérieur de moi. Et plus, tu prends de l’ampleur et plus, je meurs... 
Chère violence, 
J’me devais de t’écrire pour t’crier tant de souffrances, celles de mes enfants, mes parents, ma famille, mes amis… »


Valérie RAY 




« Les violences conjugales ne sont pas l’apanage du monde urbain, le milieu rural est lui aussi touché. Ici plus qu’ailleurs il est difficile d’appeler au secours, trouver de l’aide, connaître les bons interlocuteurs. La parole peine encore à se libérer. Il est temps que les choses changent, il est temps de sortir de l’invisibilité… » 
Sylvie Talon Alévèque.



Exposition du 21 au 25 novembre 2023 à la Farandole, 30 rue Emile Guillaumin 03130 Le Donjon

Vernissage de l’exposition le mardi 21 novembre 2023, en présence de Lucien Douib, papa de Julie, assassinée par son ex-compagnon. Projection du film « Le Paradis des bêtes » suivi d’un débat.
Valérie RAY 


« DONNE LE C’ PUTAIN 
DE COUP DE VOLANT ! »

SA CHOSE, SON REBUT, 
J’AI FUI …


J’AI SAUVÉ MA PEAU,

MAIS QU’EN EST-IL DE 
CELLE DE MON FILS.


POURQUOI ? 




Un IMMENSE MERCI à Valérie RAY 

Elle pose pour #AprèsLesViolences
Photographiée le 31 mai 2023 au CIDFF de l'ALLIER à Moulins

©Marc Melki.


« Chère, Chère Violence... 
Va t’faire foutre. Oui, va t’faire foutre... D’accord, c’est un peu brut de décoffrage. Il me semble. Ok, je recommence. 
Chère violence, 
Avec un v. minuscule. C’est mieux. Comment vas-tu ? Quoi de neuf ? Tu n’parles pas, t’es si invisible. T’as aucune pensée. Tu n’fais que proliférer à l’intérieur de moi. Et plus, tu prends de l’ampleur et plus, je meurs... 
Chère violence, 
J’me devais de t’écrire pour t’crier tant de souffrances, celles de mes enfants, mes parents, ma famille, mes amis… »


Valérie RAY




« Les violences conjugales ne sont pas l’apanage du monde urbain, le milieu rural est lui aussi touché. Ici plus qu’ailleurs il est difficile d’appeler au secours, trouver de l’aide, connaître les bons interlocuteurs. La parole peine encore à se libérer. Il est temps que les choses changent, il est temps de sortir de l’invisibilité… »
Sylvie Talon Alévèque.



Exposition du 21 au 25 novembre 2023 à la Farandole, 30 rue Emile Guillaumin 03130 Le Donjon

Vernissage de l’exposition le mardi 21 novembre 2023, en présence de Lucien Douib, papa de Julie, assassinée par son ex-compagnon. Projection du film « Le Paradis des bêtes » suivi d’un débat.

Justine

 J’AURAIS VOULU LE 
SAUVER, J’AURAI PAS 
DÛ. 24 PLAINTES 
POUR HARCÈLEMENT 
NON ENTENDUES.

C’ÉTAIT DR JEKYLL
ET MISTER HYDE…

MES ENFANTS TÉMOIN D'HIER, 
AUJOURD'HUI ADULTES 
TRAUMATISÉS ! 
FUCK LA JUSTICE



Un IMMENSE MERCI à Justine

Elle pose pour #AprèsLesViolences

Photographiée le 3 juin 2023 au centre social le Farandole au Donjon

©Marc Melki.




 

« Les violences conjugales ne sont pas l’apanage du monde urbain, le milieu rural est lui aussi touché. Ici plus qu’ailleurs il est difficile d’appeler au secours, trouver de l’aide, connaître les bons interlocuteurs. La parole peine encore à se libérer. Il est temps que les choses changent, il est temps de sortir de l’invisibilité… » Sylvie Talon Alévèque.



Exposition du 21 au 25 novembre 2023 à la Farandole, 30 rue Emile Guillaumin 03130 Le Donjon 

Vernissage de l’exposition le mardi 21 novembre 2023, en présence de Lucien Douib, papa de Julie, assassinée par son ex-compagnon. 
Projection du film « Le Paradis des bêtes » suivi d’un débat.
Justine



J’AURAIS VOULU LE 
SAUVER, J’AURAI PAS 
DÛ. 24 PLAINTES 
POUR HARCÈLEMENT 
NON ENTENDUES.

C’ÉTAIT DR JEKYLL
ET MISTER HYDE…

MES ENFANTS TÉMOIN D'HIER, 
AUJOURD'HUI ADULTES 
TRAUMATISÉS ! 
FUCK LA JUSTICE



Un IMMENSE MERCI à Justine

Elle pose pour #AprèsLesViolences

Photographiée le 3 juin 2023 au centre social le Farandole au Donjon

©Marc Melki.






« Les violences conjugales ne sont pas l’apanage du monde urbain, le milieu rural est lui aussi touché. Ici plus qu’ailleurs il est difficile d’appeler au secours, trouver de l’aide, connaître les bons interlocuteurs. La parole peine encore à se libérer. Il est temps que les choses changent, il est temps de sortir de l’invisibilité… » Sylvie Talon Alévèque.



Exposition du 21 au 25 novembre 2023 à la Farandole, 30 rue Emile Guillaumin 03130 Le Donjon

Vernissage de l’exposition le mardi 21 novembre 2023, en présence de Lucien Douib, papa de Julie, assassinée par son ex-compagnon.
Projection du film « Le Paradis des bêtes » suivi d’un débat.

ÈVE DÈS LA PREMIÈRE
FOIS,LE VIOL !
UN MARIAGE ARRANGÉ
ET FORCÉ. JE SUIS
EN COLÈRE CONTRE
LA JUSTICE, MES 
ENFANTS SONT 
CONFIÉS A UN
MALADE, UN DÉTRAQUÉ
C’EST LE DIABLE
QUI LES MANIPULE
M’EMPÊCHE DE LES 
VOIR !!
EVE
Un IMMENSE MERCI à Eve
Elle pose pour Après Les Violences
Photographiée le 5 juin 2023 au centre social le Farandole au Donjon.
#AprèsLesViolences ©Marc Melki.
"Je suis désolée de ma réponse tardive. 
Je vais bien merci. 
J'espère que vous allez bien aussi.
Je suis très fatiguée ces temps, je n'ai pas le courage d'écrire. 
Merci d'avance de votre compréhension. 
Vraiment désolée...
Un grand merci pour tout et à très bientôt, 
Eve » 
Eve par mail le 21 juin 2023
Un grand MERCI à Mireille Bernard du centre d’information du droit des femmes et des familles de l’Allier, à Sylvie Alévèque du Centre Social La Farandole du Donjon, et le collectif « Femmes & Territoire ». Elles s’associent avec moi pour vous présenter en novembre prochain, à l’occasion de la journée Internationale pour l’élimination de la violence faites aux femmes, l’exposition #APRÈS LES VIOLENCES, UNE PREMIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE L’ALLIER. 
« Les violences conjugales ne sont pas l’apanage du monde urbain, le milieu rural est lui aussi touché. Ici plus qu’ailleurs il est difficile d’appeler au secours, trouver de l’aide, connaître les bons interlocuteurs. La parole peine encore à se libérer. Il est temps que les choses changent, il est temps de sortir de l’invisibilité. Cette exposition est destinée à faire encore et toujours bouger les lignes. » Sylvie Talon Alévèque.
Exposition du 21 au 25 novembre 2023 à la Farandole, 30 rue Emile Guillaumin 03130 Le Donjon
Vernissage de l’exposition le mardi 21 novembre 2023, en présence du Lucien Douib, papa de Julie, assassinée par son ex-compagnon à l’Ile Rousse en Corse le 3 mars 2019 et de moi-même. 
Projection du film « Le Paradis des bêtes » suivi d’un débat. 
Un grand MERCI à mes partenaires et à tous mes soutiens !
ÈVE

DÈS LA PREMIÈRE
FOIS,LE VIOL !
UN MARIAGE ARRANGÉ
ET FORCÉ. JE SUIS
EN COLÈRE CONTRE
LA JUSTICE, MES
ENFANTS SONT
CONFIÉS A UN
MALADE, UN DÉTRAQUÉ
C’EST LE DIABLE
QUI LES MANIPULE
M’EMPÊCHE DE LES
VOIR !!
EVE
Un IMMENSE MERCI à Eve
Elle pose pour Après Les Violences
Photographiée le 5 juin 2023 au centre social le Farandole au Donjon.
#AprèsLesViolences ©Marc Melki.
"Je suis désolée de ma réponse tardive. 
Je vais bien merci. 
J'espère que vous allez bien aussi.
Je suis très fatiguée ces temps, je n'ai pas le courage d'écrire. 
Merci d'avance de votre compréhension. 
Vraiment désolée...
Un grand merci pour tout et à très bientôt, 
Eve » 
Eve par mail le 21 juin 2023
Un grand MERCI à Mireille Bernard du centre d’information du droit des femmes et des familles de l’Allier, à Sylvie Alévèque du Centre Social La Farandole du Donjon, et le collectif « Femmes & Territoire ». Elles s’associent avec moi pour vous présenter en novembre prochain, à l’occasion de la journée Internationale pour l’élimination de la violence faites aux femmes, l’exposition #APRÈS LES VIOLENCES, UNE PREMIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE L’ALLIER.
« Les violences conjugales ne sont pas l’apanage du monde urbain, le milieu rural est lui aussi touché. Ici plus qu’ailleurs il est difficile d’appeler au secours, trouver de l’aide, connaître les bons interlocuteurs. La parole peine encore à se libérer. Il est temps que les choses changent, il est temps de sortir de l’invisibilité. Cette exposition est destinée à faire encore et toujours bouger les lignes. » Sylvie Talon Alévèque.
Exposition du 21 au 25 novembre 2023 à la Farandole, 30 rue Emile Guillaumin 03130 Le Donjon
Vernissage de l’exposition le mardi 21 novembre 2023, en présence du Lucien Douib, papa de Julie, assassinée par son ex-compagnon à l’Ile Rousse en Corse le 3 mars 2019 et de moi-même.
Projection du film « Le Paradis des bêtes » suivi d’un débat.
Un grand MERCI à mes partenaires et à tous mes soutiens !

JOSÉPHINE et LÉA pour Marie-Aude « POURQUOI PAPA IL TE TAPE ? » 
JE DÉCIDE DE LE QUITTER.
EN ROULANT IL TENTE 
DE M’ÉJECTER DE LA 
VOITURE DEVANT LES EN-
FANTS … 
RECONNU COUPABLE, IL 
PREND 10 MOIS FERME. 
DANS LES FAITS, JUSTE 
UN BRACELET ÉLECTRONIQUE
LA JUSTICE LUI DONNE 
RAISON. POURQUOI 
IL CHANGERAIT ?

MARIE-AUDE

Un IMMENSE MERCI à MARIE-AUDE pour son témoignage. 
Un IMMENSE MERCI à JOSÉPHINE et à LÉA. Elles posent pour Marie-Aude.
Elles posent par empathie et solidarité avec avec les femmes et les enfants victimes de violences conjugales comme avec les familles victimes de féminicides. 
Photographiées le 7 juin 2023 au centre 
#AprèsLesViolences ©Marc Melki.

« Nous sommes JOSÉPHINE et LÉA.
Nous sommes maraîchères dans l’Allier et nous sommes sensibles aux questions féministes et aux violences faites aux femmes.
Nous avons un compte Instagram et Facebook nommé  @comme_chien_et_choux »

Un grand MERCI à Mireille Bernard du CIDFF ALLIER , à Sylvie Alévèque du centre social la farandole et le collectif « Femmes & Territoire ». Elles s’associent avec moi pour vous présenter en novembre prochain lexposition #APRÈS LES VIOLENCES, UNE PREMIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE L ’ALLIER. 

« Les violences conjugales ne sont pas l’apanage du monde urbain, le milieu rural est lui aussi touché. Ici plus qu’ailleurs il est difficile d’appeler au secours, trouver de l’aide, connaître les bons interlocuteurs. La parole peine encore à se libérer. Il est temps que les choses changent, il est temps de sortir de l’invisibilité. Cette exposition est destinée à faire encore et toujours bouger les lignes. » Sylvie Talon Alévèque.

#stopfeminicides #violencesfaitesauxfemmes #violencesintrafamiliales #violencesconjugales
JOSÉPHINE et LÉA pour Marie-Aude

« POURQUOI PAPA IL TE TAPE ? »
JE DÉCIDE DE LE QUITTER.
EN ROULANT IL TENTE
DE M’ÉJECTER DE LA
VOITURE DEVANT LES EN-
FANTS …
RECONNU COUPABLE, IL
PREND 10 MOIS FERME.
DANS LES FAITS, JUSTE
UN BRACELET ÉLECTRONIQUE
LA JUSTICE LUI DONNE
RAISON. POURQUOI
IL CHANGERAIT ?

MARIE-AUDE

Un IMMENSE MERCI à MARIE-AUDE pour son témoignage.
Un IMMENSE MERCI à JOSÉPHINE et à LÉA. Elles posent pour Marie-Aude.
Elles posent par empathie et solidarité avec avec les femmes et les enfants victimes de violences conjugales comme avec les familles victimes de féminicides.
Photographiées le 7 juin 2023 au centre
#AprèsLesViolences ©Marc Melki.

« Nous sommes JOSÉPHINE et LÉA.
Nous sommes maraîchères dans l’Allier et nous sommes sensibles aux questions féministes et aux violences faites aux femmes.
Nous avons un compte Instagram et Facebook nommé @comme_chien_et_choux »

Un grand MERCI à Mireille Bernard du CIDFF ALLIER , à Sylvie Alévèque du centre social la farandole et le collectif « Femmes & Territoire ». Elles s’associent avec moi pour vous présenter en novembre prochain lexposition #APRÈS LES VIOLENCES, UNE PREMIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE L ’ALLIER.

« Les violences conjugales ne sont pas l’apanage du monde urbain, le milieu rural est lui aussi touché. Ici plus qu’ailleurs il est difficile d’appeler au secours, trouver de l’aide, connaître les bons interlocuteurs. La parole peine encore à se libérer. Il est temps que les choses changent, il est temps de sortir de l’invisibilité. Cette exposition est destinée à faire encore et toujours bouger les lignes. » Sylvie Talon Alévèque.

#stopfeminicides #violencesfaitesauxfemmes #violencesintrafamiliales #violencesconjugales

AGNÈS ÇA FAIT 14 ANS…
L’ALCOOL A TOUT 
DÉTRUIT. 
ON TRAVAILLAIT 
À LA FERME. 1ère GIFLE 
EN 92. EN 2009, IL 
NOUS MENACE DE 
MORT, ON PART EN 
PYJAMA AVEC MON FILS. 
À LA GENDARMERIE 
NI ÉCOUTE 
NI EMPATHIE, 
JE ME SUIS RECONSTRUITE…
AGNÈS
Un IMMENSE MERCI à Agnès
Photographiée le 3 juin 2023 au Centre Social La Farandole du Donjon dans l'Allier
©Marc Melki.
Je suis partie avec mon fils, un dimanche soir, en pyjama. Il y a 14 ans.
J'ai fui cette vie avec l'alcool, après des années : 17 ans 
De peur, de combat, de violences psychologiques et physiques, de doute, de questions...
Je n'ai pas réfléchi ce jour-là, l'instinct de maman, de survie, nous protéger.
Fuir cette vie, sortir de cette prison. Vivre tout simplement.
Il m'a mis la pression, insultes, menaces, chantage.
Je n'ai rien lâché pour mon fils et pour moi.
Heureusement, j'ai été bien entourée et soutenue, par ma famille, par mon amie.
Je savais que je ne reviendrais jamais.
14 ans ce sont écoulés, que notre vie a changé, avec des hauts et des bas comme tout le monde.
Mais je ne regrette rien, et ne regretterais jamais. 
Agnès le 5 juin 2023 
Un grand MERCI à Mireille Bernard du centre d’information du droit des femmes et des familles de l’Allier, à Sylvie Alévèque et à Laetitia Pelletier du Centre Social La Farandole du Donjon, et le collectif « Femmes & Territoire ». Elles s’associent avec moi pour vous présenter en novembre prochain, à l’occasion de la journée Internationale pour l’élimination de la violence faites aux femmes, l’exposition #APRÈS LES VIOLENCES, UNE PREMIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE L’ALLIER. 
Les portraits réalisés sont ceux de femmes victimes de #violencesconjugales conjugales. Elles habitent dans l’Allier. 
Exposition du 21 au 25 novembre 2023 à la Farandole, 30 rue Emile Guillaumin 03130 Le Donjon
Vernissage le mardi 21 novembre 2023, en présence de Lucien Douib.
Projection du film « Le Paradis des bêtes » suivi d’un débat.
AGNÈS

ÇA FAIT 14 ANS…
L’ALCOOL A TOUT
DÉTRUIT.
ON TRAVAILLAIT
À LA FERME. 1ère GIFLE
EN 92. EN 2009, IL
NOUS MENACE DE
MORT, ON PART EN
PYJAMA AVEC MON FILS.
À LA GENDARMERIE
NI ÉCOUTE
NI EMPATHIE,
JE ME SUIS RECONSTRUITE…
AGNÈS
Un IMMENSE MERCI à Agnès
Photographiée le 3 juin 2023 au Centre Social La Farandole du Donjon dans l'Allier
©Marc Melki.
Je suis partie avec mon fils, un dimanche soir, en pyjama. Il y a 14 ans.
J'ai fui cette vie avec l'alcool, après des années : 17 ans
De peur, de combat, de violences psychologiques et physiques, de doute, de questions...
Je n'ai pas réfléchi ce jour-là, l'instinct de maman, de survie, nous protéger.
Fuir cette vie, sortir de cette prison. Vivre tout simplement.
Il m'a mis la pression, insultes, menaces, chantage.
Je n'ai rien lâché pour mon fils et pour moi.
Heureusement, j'ai été bien entourée et soutenue, par ma famille, par mon amie.
Je savais que je ne reviendrais jamais.
14 ans ce sont écoulés, que notre vie a changé, avec des hauts et des bas comme tout le monde.
Mais je ne regrette rien, et ne regretterais jamais.
Agnès le 5 juin 2023
Un grand MERCI à Mireille Bernard du centre d’information du droit des femmes et des familles de l’Allier, à Sylvie Alévèque et à Laetitia Pelletier du Centre Social La Farandole du Donjon, et le collectif « Femmes & Territoire ». Elles s’associent avec moi pour vous présenter en novembre prochain, à l’occasion de la journée Internationale pour l’élimination de la violence faites aux femmes, l’exposition #APRÈS LES VIOLENCES, UNE PREMIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE L’ALLIER.
Les portraits réalisés sont ceux de femmes victimes de #violencesconjugales conjugales. Elles habitent dans l’Allier.
Exposition du 21 au 25 novembre 2023 à la Farandole, 30 rue Emile Guillaumin 03130 Le Donjon
Vernissage le mardi 21 novembre 2023, en présence de Lucien Douib.
Projection du film « Le Paradis des bêtes » suivi d’un débat.

Clarisse C’EST QUAND MON 
FILS A COMMENCÉ 
À REPRODUIRE LES 
PROPOS ET LES 
COMPORTEMENTS 
TOXIQUES DE « L’AUTRE » 
ENVERS SA SŒUR ET MOI 
QUE J’AI COMPRIS. 
IL NE M’A PAS ENTERRÉE. 
C’EST DÉJÀ PAS MAL ! 

CLARISSE

Un IMMENSE MERCI à Clarisse 
Elle pose pour Après Les Violences
Photographiée le 31 mai 2023 au CIDFF Allier
à Moulins
©Marc Melki.

14 ans de vie commune à mi-temps... Quatre ans à jouer au prince charmant et puis tout bascule pendant la grossesse de notre deuxième enfant... Moqueries, dénigrement... jusqu'à un "je vais finir par vous violer" (on se vouvoyait)… Toujours entrecoupé de lunes de miel. Deux ans avant la fin de notre cohabitation, ma relation avec notre fils s'était considérablement dégradée particulièrement voire uniquement quand son père était présent. Il tenait des propos blessants à mon égard du genre "Tu vas morfler", "T'es pas capable de trouver un travail alors que Papa m'a montré sur l'ordinateur toutes les offres d'emploi", "Je vais tout faire pour que tu te fasses engueuler"... Mon rôle de mère était alors difficile à exercer. Lorsque son père était absent, nos relations redevenaient plus sereines.
Notre fille de son côté, s’attristait de voir son frère se comporter ainsi avec moi et souvent il s'en prenait à elle aussi. Nous étions mises dans le même sac. Leur complicité alors si forte s'effilochait au fil du temps. 

Et puis il y a eu ce retour de long week-end que mon fils a passé avec son père et durant lequel, il s'est découvert abruptement une belle-mère sans en avoir été informé au préalable. Mon fils en était rentré "transformé", de nouveau "normal" avec moi mais se rendant coupable de ce qui s'était passé. 

Enfant trop sensible pour encaisser les changements, perdu entre les moments passés dans cette "famille idéale" formée par son père, sa belle-mère et lui et ceux avec seulement sa sœur et moi... 

"L'autre" a réussi à dégrader la relation mère-enfant et ce qui est le plus difficile à vivre pour moi, c'est qu'il a aussi réussi à détruire la si belle complicité qui existait entre nos deux enfants.

Clarisse le 1er juin 2023
Clarisse

C’EST QUAND MON
FILS A COMMENCÉ
À REPRODUIRE LES
PROPOS ET LES
COMPORTEMENTS
TOXIQUES DE « L’AUTRE »
ENVERS SA SŒUR ET MOI
QUE J’AI COMPRIS.
IL NE M’A PAS ENTERRÉE.
C’EST DÉJÀ PAS MAL !

CLARISSE

Un IMMENSE MERCI à Clarisse
Elle pose pour Après Les Violences
Photographiée le 31 mai 2023 au CIDFF Allier
à Moulins
©Marc Melki.

14 ans de vie commune à mi-temps... Quatre ans à jouer au prince charmant et puis tout bascule pendant la grossesse de notre deuxième enfant... Moqueries, dénigrement... jusqu'à un "je vais finir par vous violer" (on se vouvoyait)… Toujours entrecoupé de lunes de miel. Deux ans avant la fin de notre cohabitation, ma relation avec notre fils s'était considérablement dégradée particulièrement voire uniquement quand son père était présent. Il tenait des propos blessants à mon égard du genre "Tu vas morfler", "T'es pas capable de trouver un travail alors que Papa m'a montré sur l'ordinateur toutes les offres d'emploi", "Je vais tout faire pour que tu te fasses engueuler"... Mon rôle de mère était alors difficile à exercer. Lorsque son père était absent, nos relations redevenaient plus sereines.
Notre fille de son côté, s’attristait de voir son frère se comporter ainsi avec moi et souvent il s'en prenait à elle aussi. Nous étions mises dans le même sac. Leur complicité alors si forte s'effilochait au fil du temps.

Et puis il y a eu ce retour de long week-end que mon fils a passé avec son père et durant lequel, il s'est découvert abruptement une belle-mère sans en avoir été informé au préalable. Mon fils en était rentré "transformé", de nouveau "normal" avec moi mais se rendant coupable de ce qui s'était passé.

Enfant trop sensible pour encaisser les changements, perdu entre les moments passés dans cette "famille idéale" formée par son père, sa belle-mère et lui et ceux avec seulement sa sœur et moi...

"L'autre" a réussi à dégrader la relation mère-enfant et ce qui est le plus difficile à vivre pour moi, c'est qu'il a aussi réussi à détruire la si belle complicité qui existait entre nos deux enfants.

Clarisse le 1er juin 2023

Margaux Cassan JE VEUX LE QUITTER, POUR TE PROTÉGER …
IL NOUS MENACE DE MORT, ET TENTE …
NOUS JETTE À LA RUE. 
VIENT L’INCESTE. 
JUSTICE MUETTE. 
LUI EST LIBRE AVEC TOI. 
JE NE PEUX PLUS … TE PROTÉGER. 
ENFANT EN DANGER.
Priscilla
Un IMMENSE MERCI à Margaux Cassan et à Priscilla, la maman de Timothé. 
Photographiée le 10 mai 2023 à Paris.


Margaux Cassan est née à Paris le 6 mai 1997. Philosophe de formation, elle a écrit une biographie politique de Paul Ricoeur, et plus récemment, « Vivre nu », paru chez Grasset. Parallèlement, elle travaille comme plume et conseillère en communication.
Margaux Cassan

JE VEUX LE QUITTER, POUR TE PROTÉGER …
IL NOUS MENACE DE MORT, ET TENTE …
NOUS JETTE À LA RUE.
VIENT L’INCESTE.
JUSTICE MUETTE.
LUI EST LIBRE AVEC TOI.
JE NE PEUX PLUS … TE PROTÉGER.
ENFANT EN DANGER.
Priscilla
Un IMMENSE MERCI à Margaux Cassan et à Priscilla, la maman de Timothé.
Photographiée le 10 mai 2023 à Paris.


Margaux Cassan est née à Paris le 6 mai 1997. Philosophe de formation, elle a écrit une biographie politique de Paul Ricoeur, et plus récemment, « Vivre nu », paru chez Grasset. Parallèlement, elle travaille comme plume et conseillère en communication.

Caroline Bréhat APRÈS 9 ANS DE VIOLENCE, JE SUIS PARTIE. 
DEPUIS TES DEUX ANS, IL TE FRAPPE ET T' AGRESSE SEXUELLEMENT. C'EST AVÉRÉ. 
LA JUGE DES ENFANTS M'A DIT QU'ELLE AVAIT LE POUVOIR DE NOUS SÉPARER. 
TU ES PLACÉE ! JE NE TE VOIS QUE 2 FOIS PAR MOIS !!

NAJOURNA

Caroline Bréhat pose pour Najourna 
UN IMMENSE MERCI A TOUTES LES DEUX !

Caroline Bréhat  , psychothérapeute, psychanalyste et autrice de romans thérapeutiques qui traitent des violences intra-familiales 
www.carolinebrehat.com
Caroline Bréhat

APRÈS 9 ANS DE VIOLENCE, JE SUIS PARTIE.
DEPUIS TES DEUX ANS, IL TE FRAPPE ET T' AGRESSE SEXUELLEMENT. C'EST AVÉRÉ.
LA JUGE DES ENFANTS M'A DIT QU'ELLE AVAIT LE POUVOIR DE NOUS SÉPARER.
TU ES PLACÉE ! JE NE TE VOIS QUE 2 FOIS PAR MOIS !!

NAJOURNA

Caroline Bréhat pose pour Najourna
UN IMMENSE MERCI A TOUTES LES DEUX !

Caroline Bréhat , psychothérapeute, psychanalyste et autrice de romans thérapeutiques qui traitent des violences intra-familiales
www.carolinebrehat.com

Fatima Le Griguer Atig J’AI PEUR. 
17 ANS DE CAPTIVITE ET DE VIOLENCES SOUS CONTROLE COERCITIF
IL A FALLU ATTENDRE QU’ON TENTE DE ME TUER 
POUR OBTENIR PROTECTION POUR MES ENFANTS ET MOI !
AUJOURD’HUI EN SOIN, 
AUCUNE STRUCTURE POUR M’ ACCUEILLIR 
MES ENFANTS ET MOI !
CARLA
Nadiège Valoise, Fatima Le Griguer Atig, et Stoica Mihai posent pour Carla et ses enfants.
Un IMMENSE MERCI à tous les QUATRE !!! 
Photographiés pour #AprèsLesViolences à l’ hôpital Robert Ballanger à Aulnay-sous-bois le 31 mars 2023. ©Marc Melki. 
Fatima Le Griguer Atig et une partie de son équipe USAP, Nadiège Valoise assistante sociale et Mihai Stoica psychologue
Fondatrice de l’USAP (Unité Spécialisée d’accompagnement du psychotraumatisme) au sein du département de Psychiatrie adulte, Fatima Le Griguer Atig est psychologue et responsable de cette unité qui propose un accompagnement pluridisciplinaire et des thérapies centrées sur la régulation émotionnelle.
Fatima Le Griguer Atig

J’AI PEUR.
17 ANS DE CAPTIVITE ET DE VIOLENCES SOUS CONTROLE COERCITIF
IL A FALLU ATTENDRE QU’ON TENTE DE ME TUER
POUR OBTENIR PROTECTION POUR MES ENFANTS ET MOI !
AUJOURD’HUI EN SOIN,
AUCUNE STRUCTURE POUR M’ ACCUEILLIR
MES ENFANTS ET MOI !
CARLA
Nadiège Valoise, Fatima Le Griguer Atig, et Stoica Mihai posent pour Carla et ses enfants.
Un IMMENSE MERCI à tous les QUATRE !!!
Photographiés pour #AprèsLesViolences à l’ hôpital Robert Ballanger à Aulnay-sous-bois le 31 mars 2023. ©Marc Melki.
Fatima Le Griguer Atig et une partie de son équipe USAP, Nadiège Valoise assistante sociale et Mihai Stoica psychologue
Fondatrice de l’USAP (Unité Spécialisée d’accompagnement du psychotraumatisme) au sein du département de Psychiatrie adulte, Fatima Le Griguer Atig est psychologue et responsable de cette unité qui propose un accompagnement pluridisciplinaire et des thérapies centrées sur la régulation émotionnelle.

JEANNE MOREL LUNE DE MIEL & VIOLENCES
TOUT GENDARME QUE TU ES,
J’AI CRU QUE TU ME TUAIS.
J’APPELLE AU SECOURS 
C’ÉTAIT LA FIN … 
& LE DÉBUT DE L’ENFER. 
AVEC LUI AUSSI TU ES VIOLENT
MAIS TU AS LA GARDE …
DEPUIS 2 ANS !
MILLIE

Un grand merci à JEANNE MOREL, elle pose pour MILLIE et LUCAS. Photographiée pour #AprèsLesViolences à Paris le 16 mars 2023. 
©Marc Melki.
JEANNE MOREL

LUNE DE MIEL & VIOLENCES
TOUT GENDARME QUE TU ES,
J’AI CRU QUE TU ME TUAIS.
J’APPELLE AU SECOURS
C’ÉTAIT LA FIN …
& LE DÉBUT DE L’ENFER.
AVEC LUI AUSSI TU ES VIOLENT
MAIS TU AS LA GARDE …
DEPUIS 2 ANS !
MILLIE

Un grand merci à JEANNE MOREL, elle pose pour MILLIE et LUCAS. Photographiée pour #AprèsLesViolences à Paris le 16 mars 2023.
©Marc Melki.

PHILIPPE CAVERIVIÈRE #8mars 
« JE LE QUITTE. JEAN A 1 MOIS 1/2.
A SIX ANS, IL PARLE AU JUGE, À LA POLICE. 
« PAPA, AÏE AÏE AÏE MOI »
LES VIOLENCES ET L’INCESTE SONT CONSTATÉS.
POURTANT, NOUS SOMMES INJUSTEMENT SÉPARÉS.
252 JOURS QU’IL EST PLACÉ…
ON NE NOUS PROTÈGE PAS, ON NE NOUS ÉCOUTE PAS.
POURQUOI ?
RENDEZ-MOI MON FILS !
#JUSTICEPOURCJ »
C. pour JEAN
Un immense MERCI à Philippe Caverivière il témoigne pour C.
Photographié pour #AprèsLesViolences à Paris le 8 mars 2023.
©Marc Melki.
PHILIPPE CAVERIVIÈRE

#8mars
« JE LE QUITTE. JEAN A 1 MOIS 1/2.
A SIX ANS, IL PARLE AU JUGE, À LA POLICE.
« PAPA, AÏE AÏE AÏE MOI »
LES VIOLENCES ET L’INCESTE SONT CONSTATÉS.
POURTANT, NOUS SOMMES INJUSTEMENT SÉPARÉS.
252 JOURS QU’IL EST PLACÉ…
ON NE NOUS PROTÈGE PAS, ON NE NOUS ÉCOUTE PAS.
POURQUOI ?
RENDEZ-MOI MON FILS !
#JUSTICEPOURCJ »
C. pour JEAN
Un immense MERCI à Philippe Caverivière il témoigne pour C.
Photographié pour #AprèsLesViolences à Paris le 8 mars 2023.
©Marc Melki.

NADEGE BONNETON QUE DEVIENT LA PAROLE DES ENFANTS MALTRAITÉS 
QUAND LE MÉDECIN QUI LES A SIGNALÉS EST CONDAMNÉ 
PAR L’ORDRE DES MÉDECINS ? 
MÉDECIN CONDAMNÉ = ENFANTS NON PROTÉGÉS !

Un grand merci au Docteur Nadège BONNETON.
Elle pose pour le collectif MÉDECINS STOP VIOLENCES 
Photographiée pour #AprèsLesViolences à Montreuil le 25 février 2023. ©Marc Melki. 

Le Collectif MEDECINS STOP VIOLENCES a été crée en 2021 par les Dr Françoise FERICELLI et Eugénie IZARD, deux pédopsychiatres qui oeuvrent depuis des années pour la protection et les soins psychiques aux enfants maltraités. 

Toutes les deux ont été condamnées par le Conseil de l’Ordre des médecins dans les suites de signalements d’enfants qu’elles suivaient, et poursuivies par l’auteur présumé des violences sur ces enfants.

L’objectif du collectif est la lutte contre les violences intra-familiales, les médecins étant en première ligne pour la détection et la protection des victimes, et plus particulièrement des enfants.
A ce titre, le collectif souhaite rendre visible l’entrave qui est faite aux médecins par leur Conseil de l’Ordre. 

Le Dr BONNETON est spécifiquement formée à la prise en charge des situations de violences intra-familiales auprès de l'association CAPVIF et est membre du collectif Médecins Stop Violences depuis 2021.
NADEGE BONNETON

QUE DEVIENT LA PAROLE DES ENFANTS MALTRAITÉS
QUAND LE MÉDECIN QUI LES A SIGNALÉS EST CONDAMNÉ
PAR L’ORDRE DES MÉDECINS ?
MÉDECIN CONDAMNÉ = ENFANTS NON PROTÉGÉS !

Un grand merci au Docteur Nadège BONNETON.
Elle pose pour le collectif MÉDECINS STOP VIOLENCES
Photographiée pour #AprèsLesViolences à Montreuil le 25 février 2023. ©Marc Melki.

Le Collectif MEDECINS STOP VIOLENCES a été crée en 2021 par les Dr Françoise FERICELLI et Eugénie IZARD, deux pédopsychiatres qui oeuvrent depuis des années pour la protection et les soins psychiques aux enfants maltraités.

Toutes les deux ont été condamnées par le Conseil de l’Ordre des médecins dans les suites de signalements d’enfants qu’elles suivaient, et poursuivies par l’auteur présumé des violences sur ces enfants.

L’objectif du collectif est la lutte contre les violences intra-familiales, les médecins étant en première ligne pour la détection et la protection des victimes, et plus particulièrement des enfants.
A ce titre, le collectif souhaite rendre visible l’entrave qui est faite aux médecins par leur Conseil de l’Ordre.

Le Dr BONNETON est spécifiquement formée à la prise en charge des situations de violences intra-familiales auprès de l'association CAPVIF et est membre du collectif Médecins Stop Violences depuis 2021.

Sigvald Yvetot SOLVEIG, TELLEMENT BELLE, FORTE ET SOLAIRE ! 
JE N'AI PAS COMPRIS POURQUOI TOI MA SŒUR SI INTELLIGENTE, 
TU TE LAISSAIS MANIPULER PAR UN CON. 
JE N'AI PAS COMPRIS LORSQUE NOUS T'AVONS RETROUVÉE ALLONGÉE À L'INSTITUT MÉDICO LÉGAL, LE CORPS LACÉRÉ. NON, NON, NON !!!
JE T'AIME 
Sigvald Yvetot
« Solveig a été assassinée le 14 juin 2021 par son ex-compagnon alors qu'elle était retournée chez elle à Paris dans le 17ème arrondissement pour faire faire un devis de déménagement. Elle y est allée avec son bébé de 7 mois pour qu'il voit son père qui n'a pas voulu quitter le logement.
Lui s'est suicidé juste après, alors que le bébé était présent. C'est la police qui a retrouvé ce dernier indemne. Il est aujourd'hui sous la garde de ses grands-parents. Il va bien. 
Un an et demi plus tard, les scellés viennent seulement d'être retirés sur la porte de l'appartement en janvier 2023 par un professionnel engagé par la famille… La famille doit alors se débrouiller seule pour nettoyer et déménager un appartement sur une scène de crime restée intacte depuis un an et demi. Aucun agent de l'Etat ne viendra retirer les scellés sur la porte, c'est à la famille de tout faire. L'huissier de justice représentant les propriétaires de l'appartement, que j'ai eu au téléphone aujourd'hui même, m'affirme que si le tribunal refuse de payer les 20 mois de loyers en attente depuis la mise sous scellés de l'appartement, c'est l'héritage du fils de Solveig, orphelin de père et mère qui devra payer, alors même que Solveig avait donné son préavis quelques jours avant d'être assassinée …
Comment parler de "justice" dans une telle situation en France en 2023 où les nombreuses familles de victimes de féminicides sont terriblement endeuillées et les seules à payer le prix d'une "justice" totalement muette. »
Sigvald Yvetot 23 février 2023.
Un IMMENSE MERCI à Sigvald Yvetot, il pose pour sa sœur Solveig Yvetot.
Photographiée le 23 février 2023 à Paris
Sigvald Yvetot

SOLVEIG, TELLEMENT BELLE, FORTE ET SOLAIRE !
JE N'AI PAS COMPRIS POURQUOI TOI MA SŒUR SI INTELLIGENTE,
TU TE LAISSAIS MANIPULER PAR UN CON.
JE N'AI PAS COMPRIS LORSQUE NOUS T'AVONS RETROUVÉE ALLONGÉE À L'INSTITUT MÉDICO LÉGAL, LE CORPS LACÉRÉ. NON, NON, NON !!!
JE T'AIME
Sigvald Yvetot
« Solveig a été assassinée le 14 juin 2021 par son ex-compagnon alors qu'elle était retournée chez elle à Paris dans le 17ème arrondissement pour faire faire un devis de déménagement. Elle y est allée avec son bébé de 7 mois pour qu'il voit son père qui n'a pas voulu quitter le logement.
Lui s'est suicidé juste après, alors que le bébé était présent. C'est la police qui a retrouvé ce dernier indemne. Il est aujourd'hui sous la garde de ses grands-parents. Il va bien.
Un an et demi plus tard, les scellés viennent seulement d'être retirés sur la porte de l'appartement en janvier 2023 par un professionnel engagé par la famille… La famille doit alors se débrouiller seule pour nettoyer et déménager un appartement sur une scène de crime restée intacte depuis un an et demi. Aucun agent de l'Etat ne viendra retirer les scellés sur la porte, c'est à la famille de tout faire. L'huissier de justice représentant les propriétaires de l'appartement, que j'ai eu au téléphone aujourd'hui même, m'affirme que si le tribunal refuse de payer les 20 mois de loyers en attente depuis la mise sous scellés de l'appartement, c'est l'héritage du fils de Solveig, orphelin de père et mère qui devra payer, alors même que Solveig avait donné son préavis quelques jours avant d'être assassinée …
Comment parler de "justice" dans une telle situation en France en 2023 où les nombreuses familles de victimes de féminicides sont terriblement endeuillées et les seules à payer le prix d'une "justice" totalement muette. »
Sigvald Yvetot 23 février 2023.
Un IMMENSE MERCI à Sigvald Yvetot, il pose pour sa sœur Solveig Yvetot.
Photographiée le 23 février 2023 à Paris

Aloise Sauvage/Hanna Dam-Stokholm/Judith Chemla GRADUELLEMENT IL EST VIOLENT AVEC LES ENFANTS ET MOI. JE LE QUITTE LORSQUE JE DÉCOUVRE SES VIDÉOS PÉDO-PORNOGRAPHIQUES ET DES GESTES INCESTUEUX. MALGRÉ 22 SIGNALEMENTS ET 3 RAPPORTS DE PROFESSIONNELS EN 10 ANS, LES ENFANTS VIVENT AUJOURD’HUI AVEC LUI. JE NE LES AI PAS VUS DEPUIS 2 ANS ET DEMI. 
JE LES SAIS EN DANGER AVEC DES PENSÉES SUICIDAIRES.
POUR EUX, JE SURVIS.

Hanna Dam Stokholm

Un IMMENSE MERCI à Hanna Dam Stokholm pour le courage et la force de son témoignage ! Un IMMENSE MERCI à Judith Chemla et à Aloise Sauvage pour le précieux soutien, la solidarité ❤️! 
Soutenons Hanna Dam-Stokholm massivement. 


AFIN QUE LA VOIX D’HANNA SE FASSE ENTENDRE. NOS ENFANTS MÉRITENT PROTECTION. #Justice4Hanna
Elle a été condamnée à un an ferme avec mandat d’arrêt pour soustraction d’enfants, en gros pour avoir tenté de protéger ses enfants. Et lorsqu’elle a essayé de le faire le temps d’un été, elle a été arrêtée. 
Au total, 22 signalements ont été fait par des professionnels inquiets pour ces enfants qui seraient victimes de violences paternelles physiques, psychologiques et sexuelles. La Justice ne les a pourtant pas protégés.
Son procès en appel se poursuit le 11 février prochain. Une mobilisation massive autour d’elle peut changer le destin de ses enfants qui ont été placés avec le père violent et incestueux. 
Aujourd’hui en France, les mères protectrices sont plus condamnées que les agresseurs, il est temps que cela cesse. Hanna n’est pas un cas isolé. Ce sont des milliers de mères privées de leurs enfants, des milliers d’enfants privés de protection. Ceux qui dénoncent l’inceste semblent plus criminels que ceux qui commettent ces actes d’intime barbarie. Il est plus simple de penser qu’une mère ment, qu’un enfant ment, mais le fléau est bien réel. Nous citoyens du pays des lumières ne pouvons pas consentir à ce que notre système judiciaire rende la Justice à l’envers.

Aloise Sauvage/Hanna Dam-Stokholm/Judith Chemla

GRADUELLEMENT IL EST VIOLENT AVEC LES ENFANTS ET MOI. JE LE QUITTE LORSQUE JE DÉCOUVRE SES VIDÉOS PÉDO-PORNOGRAPHIQUES ET DES GESTES INCESTUEUX. MALGRÉ 22 SIGNALEMENTS ET 3 RAPPORTS DE PROFESSIONNELS EN 10 ANS, LES ENFANTS VIVENT AUJOURD’HUI AVEC LUI. JE NE LES AI PAS VUS DEPUIS 2 ANS ET DEMI. 
JE LES SAIS EN DANGER AVEC DES PENSÉES SUICIDAIRES.
POUR EUX, JE SURVIS.

Hanna Dam Stokholm

Un IMMENSE MERCI à Hanna Dam Stokholm pour le courage et la force de son témoignage ! Un IMMENSE MERCI à Judith Chemla et à Aloise Sauvage pour le précieux soutien, la solidarité ❤️!
Soutenons Hanna Dam-Stokholm massivement.


AFIN QUE LA VOIX D’HANNA SE FASSE ENTENDRE. NOS ENFANTS MÉRITENT PROTECTION. #Justice4Hanna
Elle a été condamnée à un an ferme avec mandat d’arrêt pour soustraction d’enfants, en gros pour avoir tenté de protéger ses enfants. Et lorsqu’elle a essayé de le faire le temps d’un été, elle a été arrêtée.
Au total, 22 signalements ont été fait par des professionnels inquiets pour ces enfants qui seraient victimes de violences paternelles physiques, psychologiques et sexuelles. La Justice ne les a pourtant pas protégés.
Son procès en appel se poursuit le 11 février prochain. Une mobilisation massive autour d’elle peut changer le destin de ses enfants qui ont été placés avec le père violent et incestueux. 
Aujourd’hui en France, les mères protectrices sont plus condamnées que les agresseurs, il est temps que cela cesse. Hanna n’est pas un cas isolé. Ce sont des milliers de mères privées de leurs enfants, des milliers d’enfants privés de protection. Ceux qui dénoncent l’inceste semblent plus criminels que ceux qui commettent ces actes d’intime barbarie. Il est plus simple de penser qu’une mère ment, qu’un enfant ment, mais le fléau est bien réel. Nous citoyens du pays des lumières ne pouvons pas consentir à ce que notre système judiciaire rende la Justice à l’envers.


Cécile Maistre-Chabrol SOUS EMPRISE, J’AVAIS PEUR ET HONTE DE PARLER.
JE DÉCIDE DE LE QUITTER… IL ME SÉQUESTRE, ME DROGUE, TENTE DE SE SUICIDER …
JE L’EMPÊCHE, IL ME FRACASSE LA TÊTE AVEC UNE CASSEROLE : 
5 JOURS DE COMA, 3 MOIS D’HÔPITAL, SÉQUELLES ET TRAITEMENTS À VIE ! IL A PRIS 15 ANS FERME.
Alice Girard
Un IMMENSE MERCI à Alice Girard et à Cécile Maistre-Chabrol.
Elle pose pour #AprèsLesViolences et porte le terrible témoignage d’Alice Girard survivante d’une tentative de féminicide. "On peut être aidées, il faut en parler. Si je partage ma douloureuse expérience, c’est pour aider et dire que ça n'arrive pas qu'aux autres. J’ai fait des études, des postes a responsabilités, j’avais de l'argent et n'avait pas besoin de lui mais je n'arrivais pas à partir quand même… Maintenant il y a des numéros, il y a des associations qui sont là : on peut être aidées et il ne faut pas avoir honte. Je crois que c'était mon problème, j'avais honte de le dire. En fait, on n'a rien à se reprocher, au contraire, nous sommes les victimes. Je suis fière de participer à tout ça. » 
Cécile Maistre-Chabrol, auteure et réalisatrice. Elle collabore avec la photographe Catherine Cabrol à #BlessuresDeFemmes en Belgique. Photographiée le 1er février 2023 à Ville de Paris ©Marc Melki.
Cécile Maistre-Chabrol

SOUS EMPRISE, J’AVAIS PEUR ET HONTE DE PARLER.
JE DÉCIDE DE LE QUITTER… IL ME SÉQUESTRE, ME DROGUE, TENTE DE SE SUICIDER …
JE L’EMPÊCHE, IL ME FRACASSE LA TÊTE AVEC UNE CASSEROLE :
5 JOURS DE COMA, 3 MOIS D’HÔPITAL, SÉQUELLES ET TRAITEMENTS À VIE ! IL A PRIS 15 ANS FERME.
Alice Girard
Un IMMENSE MERCI à Alice Girard et à Cécile Maistre-Chabrol.
Elle pose pour #AprèsLesViolences et porte le terrible témoignage d’Alice Girard survivante d’une tentative de féminicide. "On peut être aidées, il faut en parler. Si je partage ma douloureuse expérience, c’est pour aider et dire que ça n'arrive pas qu'aux autres. J’ai fait des études, des postes a responsabilités, j’avais de l'argent et n'avait pas besoin de lui mais je n'arrivais pas à partir quand même… Maintenant il y a des numéros, il y a des associations qui sont là : on peut être aidées et il ne faut pas avoir honte. Je crois que c'était mon problème, j'avais honte de le dire. En fait, on n'a rien à se reprocher, au contraire, nous sommes les victimes. Je suis fière de participer à tout ça. »
Cécile Maistre-Chabrol, auteure et réalisatrice. Elle collabore avec la photographe Catherine Cabrol à #BlessuresDeFemmes en Belgique. Photographiée le 1er février 2023 à Ville de Paris ©Marc Melki.

Nora Hamadi MON PÈRE A FAILLI ME TUER POUR SE VENGER DE LA SÉPARATION AVEC MA MÈRE.
J'AI ÉTÉ PLACÉ. PUIS VIOLÉ DANS MON FOYER. ET REPLACÉ. 
LA CAUSE ? 
MES TROUBLES DU COMPORTEMENT. 
LOL !
Sandro
Un IMMENSE MERCI à Nora Hamadi et à Céline H, la maman de Sandro. 
Nora Hamadi pose pour #Aprèslesviolences, 
photographiée le 19 janvier 2023 à Ivry. 
©Marc Melki.
Nora Hamadi

MON PÈRE A FAILLI ME TUER POUR SE VENGER DE LA SÉPARATION AVEC MA MÈRE.
J'AI ÉTÉ PLACÉ. PUIS VIOLÉ DANS MON FOYER. ET REPLACÉ.
LA CAUSE ?
MES TROUBLES DU COMPORTEMENT.
LOL !
Sandro
Un IMMENSE MERCI à Nora Hamadi et à Céline H, la maman de Sandro.
Nora Hamadi pose pour #Aprèslesviolences,
photographiée le 19 janvier 2023 à Ivry.
©Marc Melki.

Clara NOTRE FILLE AVAIT 6 ANS QUAND ELLE M’A TROUVÉE TOMBÉE DANS LES ESCALIERS, TOI AU-DESSUS DE MOI. ELLE T’A DIT : « PAPA, NE FAIS PAS PEUR À MAMAN. »
J’AI COMPRIS QU’IL FALLAIT PARTIR, SAUVER MES ENFANTS. 
20 JOURS D’ITT ET DES SÉQUELLES DE VIOL. 
LA POLICE ET LA JUSTICE NE NOUS ONT PAS PROTÉGÉ. 
ELLES T’ONT PROTÉGÉ TOI. POURQUOI ?

Clara 

Un IMMENSE MERCI à Clara, elle pose pour #aprèslesviolences 

Photographiée le 24 décembre 2022. 

#JauraisFaitCommeElle 
#priscillamajani 

Clara est depuis des années « toujours dans les batailles judiciaires et toujours pas protégée ». C’est infernal, insupportable, le nombre de témoignages de femmes victimes de violences conjugales que je recueille. Tous ces témoignages se recoupent, se rejoignent, des situations très similaires, d’une injustice criante ! Des femmes victimes se retrouvent stigmatisées par le système judiciaire, comme manipulatrices, comme allant « trop bien » par rapport à de pauvres hommes que l’on menacerait d’être privés de leurs enfants. 
Mais quand il y’a violences sur la maman, sur les enfants, avec souvent des comportements incestueux, que faire ? La garde alternée ? Mais c’est un non sens, un supplice, une torture, la violence continue sur et à travers les enfants ! Evidemment.

Avec bien trop souvent au bout du compte, la menace du placement, après la séparation l’ultime violence faite aux femmes déjà victimes. Combien de cas similaires en France ? 

Un peu de raison et de bon sens, bon sang, #stopféminicides !
Clara

NOTRE FILLE AVAIT 6 ANS QUAND ELLE M’A TROUVÉE TOMBÉE DANS LES ESCALIERS, TOI AU-DESSUS DE MOI. ELLE T’A DIT : « PAPA, NE FAIS PAS PEUR À MAMAN. »
J’AI COMPRIS QU’IL FALLAIT PARTIR, SAUVER MES ENFANTS.
20 JOURS D’ITT ET DES SÉQUELLES DE VIOL.
LA POLICE ET LA JUSTICE NE NOUS ONT PAS PROTÉGÉ.
ELLES T’ONT PROTÉGÉ TOI. POURQUOI ?

Clara

Un IMMENSE MERCI à Clara, elle pose pour #aprèslesviolences

Photographiée le 24 décembre 2022.

#JauraisFaitCommeElle
#priscillamajani

Clara est depuis des années « toujours dans les batailles judiciaires et toujours pas protégée ». C’est infernal, insupportable, le nombre de témoignages de femmes victimes de violences conjugales que je recueille. Tous ces témoignages se recoupent, se rejoignent, des situations très similaires, d’une injustice criante ! Des femmes victimes se retrouvent stigmatisées par le système judiciaire, comme manipulatrices, comme allant « trop bien » par rapport à de pauvres hommes que l’on menacerait d’être privés de leurs enfants.
Mais quand il y’a violences sur la maman, sur les enfants, avec souvent des comportements incestueux, que faire ? La garde alternée ? Mais c’est un non sens, un supplice, une torture, la violence continue sur et à travers les enfants ! Evidemment.

Avec bien trop souvent au bout du compte, la menace du placement, après la séparation l’ultime violence faite aux femmes déjà victimes. Combien de cas similaires en France ?

Un peu de raison et de bon sens, bon sang, #stopféminicides !

Marie Paule BELLE TU AS COMMIS DES VIOLENCES CONJUGALES. 
TU AS COMMIS DES ATTOUCHEMENTS SUR NOTRE FILLE DEPUIS SES 2 ANS !…
TU AS MIS DANS TA POCHE «LA PROTECTION DES ENFANTS» ET LA JUSTICE.
PRÉSOMPTION D'INNOCENCE !!!
MON ENFANT N'EST PAS PROTÉGÉE
ELLE SE TROUVE CHEZ SON BOURREAU SUR ORDRE DES JUGES !!
Ause pour sa fille Ario
Marie Paule Belle pose #AprèsLesViolences et porte le témoignage de Ause.
Un IMMENSE MERCI à toutes les DEUX !!! 
Photographiée à Paris le 16 décembre 2022. 
Elle est comme nous toutes et tous bouleversée et choquée par autant de violences envers les femmes, par autant de « maltraitantes institutionnelles envers les femmes et les enfants victimes de violences intra- familiales. » dixit l’avocate Pauline Rongier. 
« Je suis fière de pouvoir être utile à cette cause si injuste !! » Marie-Paule Belle
Un grand merci à Eva Darlan pour la connexion.
Marie-Paule Belle porte le témoignage de Ause, témoignage qui est celui de trop nombreuses femmes … Pour, Françoise, Priscilla, Pauline Bourgoin , Sarah, Christelle, Stéphanie, Clara, Jade …
Marie Paule BELLE

TU AS COMMIS DES VIOLENCES CONJUGALES.
TU AS COMMIS DES ATTOUCHEMENTS SUR NOTRE FILLE DEPUIS SES 2 ANS !…
TU AS MIS DANS TA POCHE «LA PROTECTION DES ENFANTS» ET LA JUSTICE.
PRÉSOMPTION D'INNOCENCE !!!
MON ENFANT N'EST PAS PROTÉGÉE
ELLE SE TROUVE CHEZ SON BOURREAU SUR ORDRE DES JUGES !!
Ause pour sa fille Ario
Marie Paule Belle pose #AprèsLesViolences et porte le témoignage de Ause.
Un IMMENSE MERCI à toutes les DEUX !!!
Photographiée à Paris le 16 décembre 2022.
Elle est comme nous toutes et tous bouleversée et choquée par autant de violences envers les femmes, par autant de « maltraitantes institutionnelles envers les femmes et les enfants victimes de violences intra- familiales. » dixit l’avocate Pauline Rongier.
« Je suis fière de pouvoir être utile à cette cause si injuste !! » Marie-Paule Belle
Un grand merci à Eva Darlan pour la connexion.
Marie-Paule Belle porte le témoignage de Ause, témoignage qui est celui de trop nombreuses femmes … Pour, Françoise, Priscilla, Pauline Bourgoin , Sarah, Christelle, Stéphanie, Clara, Jade …

Delphine CHARON TA SPÉCIALITÉ ÉTAIT LE COUP DE TÊTE, MÊME AVEC NOTRE FILLE DE 10 JOURS DANS MES BRAS ! J’AI CRU POUVOIR ÊTRE LIBRE EN PARTANT ET C’EST ENCORE L’ENFER. 
TU AS VIOLENTÉ ET ABUSÉ DE NOTRE ENFANT. TU MULTIPLIES LES PROCÉDURES, TU M’ASPHYXIES …
C’EST MOI QUI ME RETROUVE CONDAMNÉE EN TENTANT DE LA PROTÉGER. 
FRANÇOISE 
Delphine Charon pose pour FRANÇOISE
Un IMMENSE MERCI à toutes les DEUX !!! 
Photographiée à Paris le 9 décembre 2022. 
Delphine Charon est la directrice de Label expositions , une agence qui aide à la production et la diffusion d’expositions de photographes. 
Elle est comme nous toutes et tous bouleversée et choquée par autant de violences envers les femmes, par autant de féminicides causés par des hommes dangereux, par autant de frais de justice à supporter par les femmes victimes de #violencesconjugales, par autant de « maltraitantes institutionnelles envers les femmes et les enfants victimes de #violencesintrafamiliales » dixit l’avocate Pauline Rongier
Elle porte le témoignage de Françoise, témoignage qui pourrait être celui de trop nombreuses femmes … Pour Priscilla, Pauline Bourgoin, Sarah, Christelle, Stéphanie, Clara, Jade …
Après le #25novembre c’est encore le #25novembre ! #ArrêtonsLesFéminicides 
#stopfeminicides #violencesfaitesauxfemmes
Delphine CHARON

TA SPÉCIALITÉ ÉTAIT LE COUP DE TÊTE, MÊME AVEC NOTRE FILLE DE 10 JOURS DANS MES BRAS ! J’AI CRU POUVOIR ÊTRE LIBRE EN PARTANT ET C’EST ENCORE L’ENFER.
TU AS VIOLENTÉ ET ABUSÉ DE NOTRE ENFANT. TU MULTIPLIES LES PROCÉDURES, TU M’ASPHYXIES …
C’EST MOI QUI ME RETROUVE CONDAMNÉE EN TENTANT DE LA PROTÉGER.
FRANÇOISE
Delphine Charon pose pour FRANÇOISE
Un IMMENSE MERCI à toutes les DEUX !!!
Photographiée à Paris le 9 décembre 2022.
Delphine Charon est la directrice de Label expositions , une agence qui aide à la production et la diffusion d’expositions de photographes.
Elle est comme nous toutes et tous bouleversée et choquée par autant de violences envers les femmes, par autant de féminicides causés par des hommes dangereux, par autant de frais de justice à supporter par les femmes victimes de #violencesconjugales, par autant de « maltraitantes institutionnelles envers les femmes et les enfants victimes de #violencesintrafamiliales » dixit l’avocate Pauline Rongier
Elle porte le témoignage de Françoise, témoignage qui pourrait être celui de trop nombreuses femmes … Pour Priscilla, Pauline Bourgoin, Sarah, Christelle, Stéphanie, Clara, Jade …
Après le #25novembre c’est encore le #25novembre ! #ArrêtonsLesFéminicides
#stopfeminicides #violencesfaitesauxfemmes

MURIEL SALMONA IL EST INTOLÉRABLE QUE LES MENACES DE MORT ET LES TENTATIVES DE DE MEURTRES BÉNÉFICIENT D’UNE TELLE IMPUNITÉ. MURIEL SALMONA
Un immense merci à Muriel Salmona , elle pose pour #AprèsLesViolences et porte un témoignage qui pourrait être celui de trop nombreuses femmes … 
Photographiée à Bourg-la-Reine le 28 novembre 2022. 
« L’éminente Muriel Salmona est psychiatre-psychothérapeute, présidente et fondatrice de l'association Mémoire Traumatique et Victimologie. Membre de la CIIVISE et du Comité scientifique de la chaire internationale Dr. Denis Mukwege, pour elle, "lutter, c'est prévenir, protéger, en finir avec l'impunité ». Passionnante et passionnée, elle est l'une des grandes pionnières en psycho-traumatologie et victimologie. Elle explique à merveille les mécanismes de la mémoire chez les victimes de violences et de viols, et milite activement pour une meilleure prise en charge des victimes. Elle y consacre toute son immense énergie et son expertise, au service et à la cause des victimes. 
==>> https://www.memoiretraumatique.org
Auteure de nombreux ouvrages sur le sujet, d'enquêtes et d'articles scientifiques dont : 
- Le livre noir des violences sexuelles (Ed.Dunod)
- Quand on te fait du mal, avec Claude Ponti. »
Jessica Stéphan 
Référente Parcours Victime
Pour L' AFVF
Elève DU VFF Univ Paris 8. 
"Parce qu'en 2021, 25 femmes victimes de féminicide avaient signalé les violences subies 
 Parce que les menaces de morts font parti des facteurs de risque de féminicide les plus importants, 
Parce que la majorité des tentatives de meurtres par conjoints sont requalifiées en violences aggravées, Parce que l'absence de condamnations favorise le passage à l'acte & la récidive : STOP A L'IMPUNITÉ " 
Alison BLONDY
Militante, ancienne victime de VIF.
MURIEL SALMONA

IL EST INTOLÉRABLE QUE LES MENACES DE MORT ET LES TENTATIVES DE DE MEURTRES BÉNÉFICIENT D’UNE TELLE IMPUNITÉ. MURIEL SALMONA
Un immense merci à Muriel Salmona , elle pose pour #AprèsLesViolences et porte un témoignage qui pourrait être celui de trop nombreuses femmes …
Photographiée à Bourg-la-Reine le 28 novembre 2022.
« L’éminente Muriel Salmona est psychiatre-psychothérapeute, présidente et fondatrice de l'association Mémoire Traumatique et Victimologie. Membre de la CIIVISE et du Comité scientifique de la chaire internationale Dr. Denis Mukwege, pour elle, "lutter, c'est prévenir, protéger, en finir avec l'impunité ». Passionnante et passionnée, elle est l'une des grandes pionnières en psycho-traumatologie et victimologie. Elle explique à merveille les mécanismes de la mémoire chez les victimes de violences et de viols, et milite activement pour une meilleure prise en charge des victimes. Elle y consacre toute son immense énergie et son expertise, au service et à la cause des victimes.
==>> https://www.memoiretraumatique.org
Auteure de nombreux ouvrages sur le sujet, d'enquêtes et d'articles scientifiques dont :
- Le livre noir des violences sexuelles (Ed.Dunod)
- Quand on te fait du mal, avec Claude Ponti. »
Jessica Stéphan
Référente Parcours Victime
Pour L' AFVF
Elève DU VFF Univ Paris 8.
"Parce qu'en 2021, 25 femmes victimes de féminicide avaient signalé les violences subies
Parce que les menaces de morts font parti des facteurs de risque de féminicide les plus importants,
Parce que la majorité des tentatives de meurtres par conjoints sont requalifiées en violences aggravées, Parce que l'absence de condamnations favorise le passage à l'acte & la récidive : STOP A L'IMPUNITÉ "
Alison BLONDY
Militante, ancienne victime de VIF.

ELIE DAOUD "JE M'APPELLE CHLOÉ, 
29 ANS . J'AI ÉTÉ TUÉE PAR LE PÈRE DE MON FILS POUR LA SEULE ET BONNE RAISON QUE J'ÉTAIS ENFIN HEUREUSE . J'AVAIS REFAIT MA VIE ET J’ÉTAIS ENCEINTE DE 8 MOIS D'UNE PETITE FILLE QUI ALLAIT SE PRÉNOMMER LYNAÏS . APRÈS DES MENACES DE MORT ENREGISTRÉES J'AI DEMANDÉ PROTECTION À LA POLICE, ILS ONT REFUSÉ."

Un immense MERCI à Elie DAOUD, il porte le témoignage de Chloé, sa compagne victime d’un féminicide.  

"Tuée parce qu'elle portait la vie, Chloé avait alerté mais n'a pas été protégée. Sa fille Lynaïs est morte elle aussi, dans son ventre.
Pourtant le meurtrier n'est poursuivi que pour un seul homicide."
Alison BLONDY

Elie DAOUD #AprèsLesViolences à Bourg-Lès-Valence le #25novembre 2022 
©Marc Melki. 

Merci Elie, merci pour votre force, votre courage, à toi et à ta maman. 
Tout mon respect.
ELIE DAOUD

"JE M'APPELLE CHLOÉ,
29 ANS . J'AI ÉTÉ TUÉE PAR LE PÈRE DE MON FILS POUR LA SEULE ET BONNE RAISON QUE J'ÉTAIS ENFIN HEUREUSE . J'AVAIS REFAIT MA VIE ET J’ÉTAIS ENCEINTE DE 8 MOIS D'UNE PETITE FILLE QUI ALLAIT SE PRÉNOMMER LYNAÏS . APRÈS DES MENACES DE MORT ENREGISTRÉES J'AI DEMANDÉ PROTECTION À LA POLICE, ILS ONT REFUSÉ."

Un immense MERCI à Elie DAOUD, il porte le témoignage de Chloé, sa compagne victime d’un féminicide.

"Tuée parce qu'elle portait la vie, Chloé avait alerté mais n'a pas été protégée. Sa fille Lynaïs est morte elle aussi, dans son ventre.
Pourtant le meurtrier n'est poursuivi que pour un seul homicide."
Alison BLONDY

Elie DAOUD #AprèsLesViolences à Bourg-Lès-Valence le #25novembre 2022
©Marc Melki.

Merci Elie, merci pour votre force, votre courage, à toi et à ta maman.
Tout mon respect.

EVA DARLAN « Papa m’a fait mal aux fesses avec son zizi. »
Je porte plainte, sans suite.
Je demande la garde, refusée.
Camille a 5 ans, la justice ne la croit pas.
On part en Suisse. 
Arrêtée, extradée et jugée en France 
je prends 5 ans ferme + 25000 euros d’amende. 
Ma fille,17 ans, reste seule sous tutelle en Suisse …
MOI EVA DARLAN, J’AURAIS FAIT COMME PRISCILLA MAJANI !


#AprèsLesViolences 
UNE EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE À BOURG-LÈS-VALENCE ! Le #25novembre 2022, 25 portraits pour libérer la parole des victimes de #violencesconjugales et de #féminicides , pour plus de JUSTICE, pour sauver des VIES !
EVA DARLAN

« Papa m’a fait mal aux fesses avec son zizi. »
Je porte plainte, sans suite.
Je demande la garde, refusée.
Camille a 5 ans, la justice ne la croit pas.
On part en Suisse.
Arrêtée, extradée et jugée en France
je prends 5 ans ferme + 25000 euros d’amende.
Ma fille,17 ans, reste seule sous tutelle en Suisse …
MOI EVA DARLAN, J’AURAIS FAIT COMME PRISCILLA MAJANI !


#AprèsLesViolences
UNE EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE À BOURG-LÈS-VALENCE ! Le #25novembre 2022, 25 portraits pour libérer la parole des victimes de #violencesconjugales et de #féminicides , pour plus de JUSTICE, pour sauver des VIES !

Stéphanie GATEAU Mise à la rue par un homme violent, 
je me retrouve seule avec mes trois enfants.
« Vous ne pourrez pas vous en occuper correctement. »
Menaces de placement ! 
Stéphanie GATEAU
Aujourd'hui sortie de l’enfer des violences faites aux femmes en situation de handicap, Stéphanie Gateau est la fondatrice d' @handiroad_startup 
« Rendre le monde accessible à tous ! »
MERCI à @stephaniegateaumagy , elle pose pour @apres_les_violences 
A Paris le 21 octobre 2022
« Je suis une multi-entrepreneuse polyhandicapée, je m’efforce de « Rendre le monde accessible à tous » 
- J’ai également créé une #startup @handiroad_startup pour sécuriser les personnes à mobilité réduite, vulnérables ou fragiles. 
Atteinte de #surdité et de problèmes moteurs, #autiste #asperger #Hpi je suis également très investie dans la lutte contre les #discriminations et les #violences faites aux femmes atteintes de #handicap avec 
- La création d’un compta instagram #metoohandicap 
- La création d’une association « Agir Ensemble » 
- Je suis référente sur cette thématique auprès de l’Association @aphpp_association 
Stéphanie GATEAU
#AprèsLesViolences 
UNE EXPO PHOTO à Bourg-Lès-Valence ! 
Le #25novembre 2022, 25 portraits pour libérer la parole des victimes de #violencesconjugales et de #féminicides, pour plus de JUSTICE, pour sauver des VIES !
Stéphanie GATEAU

Mise à la rue par un homme violent,
je me retrouve seule avec mes trois enfants.
« Vous ne pourrez pas vous en occuper correctement. »
Menaces de placement !
Stéphanie GATEAU
Aujourd'hui sortie de l’enfer des violences faites aux femmes en situation de handicap, Stéphanie Gateau est la fondatrice d' @handiroad_startup
« Rendre le monde accessible à tous ! »
MERCI à @stephaniegateaumagy , elle pose pour @apres_les_violences
A Paris le 21 octobre 2022
« Je suis une multi-entrepreneuse polyhandicapée, je m’efforce de « Rendre le monde accessible à tous »
- J’ai également créé une #startup @handiroad_startup pour sécuriser les personnes à mobilité réduite, vulnérables ou fragiles.
Atteinte de #surdité et de problèmes moteurs, #autiste #asperger #Hpi je suis également très investie dans la lutte contre les #discriminations et les #violences faites aux femmes atteintes de #handicap avec
- La création d’un compta instagram #metoohandicap
- La création d’une association « Agir Ensemble »
- Je suis référente sur cette thématique auprès de l’Association @aphpp_association
Stéphanie GATEAU
#AprèsLesViolences
UNE EXPO PHOTO à Bourg-Lès-Valence !
Le #25novembre 2022, 25 portraits pour libérer la parole des victimes de #violencesconjugales et de #féminicides, pour plus de JUSTICE, pour sauver des VIES !

NOÉMIE DE LATTRE D’abord l’emprise… au bout d’un an les violences physiques. 
Enceinte, il me cogne contre les murs… Puis met sa langue dans la bouche de notre bébé, je le quitte au bout de 2 mois. A la crèche, suspicions de violences sexuelles. Je saisis la justice pour la protéger. Vengeur, charmeur, il demande le placement… Louise m’est arrachée pour “conflit parental”. 
Le placement pour faire souffrir la maman, terriblement.

NOÉMIE DE LATTRE pose pour #aprèslesviolences , elle porte le témoignage de Pauline BOURGOIN.

UN IMMENSE MERCI à TOUTES LES 2 !!! 
A Paris le 14 octobre 2022 

#AprèsLesViolences UNE EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE À BOURG-LÈS-VALENCE ! Le #25novembre 2022, 25 portraits pour libérer la parole des victimes de #violencesconjugales et de #féminicides , pour plus de JUSTICE, pour sauver des VIES !
NOÉMIE DE LATTRE

D’abord l’emprise… au bout d’un an les violences physiques.
Enceinte, il me cogne contre les murs… Puis met sa langue dans la bouche de notre bébé, je le quitte au bout de 2 mois. A la crèche, suspicions de violences sexuelles. Je saisis la justice pour la protéger. Vengeur, charmeur, il demande le placement… Louise m’est arrachée pour “conflit parental”.
Le placement pour faire souffrir la maman, terriblement.

NOÉMIE DE LATTRE pose pour #aprèslesviolences , elle porte le témoignage de Pauline BOURGOIN.

UN IMMENSE MERCI à TOUTES LES 2 !!!
A Paris le 14 octobre 2022

#AprèsLesViolences UNE EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE À BOURG-LÈS-VALENCE ! Le #25novembre 2022, 25 portraits pour libérer la parole des victimes de #violencesconjugales et de #féminicides , pour plus de JUSTICE, pour sauver des VIES !

SANSEVERINO Trompée, je décide de le quitter. Il referme la porte à clé, son visage se transforme, se met des claques : « tu cries t’es morte ! »
1h45 de coups, de tortures, d’insultes, puis le viol: étouffée, écrasée, frappée, jetée contre les murs… Je le mords pour fuir, il saigne : « c’est bon, t’es morte ! »Dissociée, sidérée, je subis…Ma fille arrive avec mon amie, elles me sauvent la vie. 
ll quitte la maison… Plainte en gendarmerie, il est arrêté puis écroué après 3 jours de cavale...
Verdict 13 ans ferme, il avait 14 condamnations à son actif… 
Elisa Cambou

SANSEVERINO pose pour #AprèsLesViolences, il porte le témoignage d' Elisa Cambou.
✊UN IMMENSE MERCI à TOUS LES 2 ✊ !!!

Ex-victime d'un compagnon bipolaire, toxicomane, alcoolique... Elisa Cambou est aujourd’hui directrice administrative et financière pour Elien Rebirth qui accompagne les victimes de violences conjugales et intra-familiales à tous les stades de leur parcours... De la plainte au procès...


#AprèsLesViolences UNE EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE À BOURG-LÈS-VALENCE ! Le #25novembre 2022, 25 portraits pour libérer la parole des victimes de #violencesconjugales et de #féminicides , pour plus de JUSTICE, pour sauver des VIES !
SANSEVERINO

Trompée, je décide de le quitter. Il referme la porte à clé, son visage se transforme, se met des claques : « tu cries t’es morte ! »
1h45 de coups, de tortures, d’insultes, puis le viol: étouffée, écrasée, frappée, jetée contre les murs… Je le mords pour fuir, il saigne : « c’est bon, t’es morte ! »Dissociée, sidérée, je subis…Ma fille arrive avec mon amie, elles me sauvent la vie.
ll quitte la maison… Plainte en gendarmerie, il est arrêté puis écroué après 3 jours de cavale...
Verdict 13 ans ferme, il avait 14 condamnations à son actif…
Elisa Cambou

SANSEVERINO pose pour #AprèsLesViolences, il porte le témoignage d' Elisa Cambou.
✊UN IMMENSE MERCI à TOUS LES 2 ✊ !!!

Ex-victime d'un compagnon bipolaire, toxicomane, alcoolique... Elisa Cambou est aujourd’hui directrice administrative et financière pour Elien Rebirth qui accompagne les victimes de violences conjugales et intra-familiales à tous les stades de leur parcours... De la plainte au procès...


#AprèsLesViolences UNE EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE À BOURG-LÈS-VALENCE ! Le #25novembre 2022, 25 portraits pour libérer la parole des victimes de #violencesconjugales et de #féminicides , pour plus de JUSTICE, pour sauver des VIES !

Muriel RÉUS Notre 1er enfant a 4 jours il m’interdit de le prendre dans mes bras. Il a 10 jours, il me plaque au sol. Je suis hébétée. La décision du JAF m’oblige à lui confier mes enfants. Ils reviennent marqués et me parlent d’attouchements. Menaces, violences, humiliations, 5 plaintes classées sans suite, son casier est toujours vierge. Je réussis à contrer les failles et les lenteurs de la justice pour protéger mes enfants. Autonome financièrement j’ai dû faire face à de nombreux frais. Lui a l’aide juridictionnelle.
Il perd la garde des enfants, je respire… Il a déjà fait appel !
Florence

Muriel Réus pose pour #AprèsLesViolences. Elle porte le témoignage de Florence.
Un immense merci à toutes le deux. 
A Paris le 29_09_2022. ©Marc Melki

Muriel Réus est la fondatrice & la Présidente de l’association FEMMES AVEC... qui défends la liberté et les droits des femmes et qui est résolument engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants.
Muriel RÉUS

Notre 1er enfant a 4 jours il m’interdit de le prendre dans mes bras. Il a 10 jours, il me plaque au sol. Je suis hébétée. La décision du JAF m’oblige à lui confier mes enfants. Ils reviennent marqués et me parlent d’attouchements. Menaces, violences, humiliations, 5 plaintes classées sans suite, son casier est toujours vierge. Je réussis à contrer les failles et les lenteurs de la justice pour protéger mes enfants. Autonome financièrement j’ai dû faire face à de nombreux frais. Lui a l’aide juridictionnelle.
Il perd la garde des enfants, je respire… Il a déjà fait appel !
Florence

Muriel Réus pose pour #AprèsLesViolences. Elle porte le témoignage de Florence.
Un immense merci à toutes le deux.
A Paris le 29_09_2022. ©Marc Melki

Muriel Réus est la fondatrice & la Présidente de l’association FEMMES AVEC... qui défends la liberté et les droits des femmes et qui est résolument engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants.

Jessica et Tessa STEPHAN Boucher tu aimais jouer du couteau et m'humilier.
Pris sur le vif en poignardant la carcasse d'un porc dans notre cuisine, tu souris et me dit:
"le prochain porc, c’est toi !"
Ta perversion n'avait aucune limite. 11 ans d'emprise +12 de procédures. La justice, ta famille, tes amis t’ont livré notre fille en pâture…
De l'inceste pour faire chier maman.
Tu m'as enlevée, séquestrée, violentée, menacée...
Seule ta mort nous a libérées !

Jessica et Tessa STEPHAN

Un immense merci à Jessica et Tessa STEPHAN , elles posent pour #AprèsLesViolences
A Grenoble le 22 septembre 2022 ©Marc Melki

Jessica Stéphan et sa fille Tessa
Ex-victimes de violences intra-familiales.
Tortures psychologiques, humiliations, violences économiques, administratives, physiques, revange porn, agressions sexuelles, viols...

Jessica STEPHAN est aujourd'hui Référente Parcours Victime_Formatrice/Consultante pour l' AssoCIATION des Familles de Victimes de Féminicides - AFVF
Jessica et Tessa STEPHAN

Boucher tu aimais jouer du couteau et m'humilier.
Pris sur le vif en poignardant la carcasse d'un porc dans notre cuisine, tu souris et me dit:
"le prochain porc, c’est toi !"
Ta perversion n'avait aucune limite. 11 ans d'emprise +12 de procédures. La justice, ta famille, tes amis t’ont livré notre fille en pâture…
De l'inceste pour faire chier maman.
Tu m'as enlevée, séquestrée, violentée, menacée...
Seule ta mort nous a libérées !

Jessica et Tessa STEPHAN

Un immense merci à Jessica et Tessa STEPHAN , elles posent pour #AprèsLesViolences
A Grenoble le 22 septembre 2022 ©Marc Melki

Jessica Stéphan et sa fille Tessa
Ex-victimes de violences intra-familiales.
Tortures psychologiques, humiliations, violences économiques, administratives, physiques, revange porn, agressions sexuelles, viols...

Jessica STEPHAN est aujourd'hui Référente Parcours Victime_Formatrice/Consultante pour l' AssoCIATION des Familles de Victimes de Féminicides - AFVF

Isabelle Santiago, députée "Des gifles, des coups , des menaces d'être brûlée à l'acide et d'être désenfantée si je le quittais. Des ecchymoses sur le corps de mon enfant ... Mes plaintes classées sans suite ... 1 an avec sursis pour non présentation d'enfant. Il est placé à l’ A.S.E pour conflit. Je suis dévastée !!!"
Clara

Un immense merci à Isabelle SANTIAGO, députée du Val-de-Marne, elle pose pour Clara et son enfant.
Un immense merci à Clara pour son témoignage.
#AprèsLesViolences ©Marc Melki le 12 septembre 2022

Par l'instrumentalisation de la justice, l'auteur des violences est parvenu à ses fins de désenfanter Clara, puisque l'enfant de 4 ans est placé aujourd'hui en foyer, au motif fallacieux d'un "conflit parental".Jessica Stephan (AFVF)

Isabelle Santiago, est une femme politique engagée dans la lutte contre les violences faites aux enfants depuis de nombreuses années. C’est d’ailleurs à son initiative qu’a été récemment créée une délégation parlementaire aux droits de l’enfant à l’Assemblée nationale, laquelle permettra aux parlementaires de travailler en faveur d’une politique globale de l’enfance. Elle est également à l’origine de la loi « renforçant la protection des mineurs victimes de violences sexuelles », votée à l’unanimité en février 2021. Cette loi permet de mieux réprimer les infractions sexuelles sur les mineurs de quinze ans et moins, et pose un jalon essentiel vers une amélioration des droits des enfants. Avant d’être une élue nationale, Isabelle Santiago a été 10 ans vice-présidente du Conseil départemental du Val-de-Marne chargée de la prévention et de la protection de l’enfance. C’est forte de cette expérience des territoires et de son expérience au sein du Conseil National de la Protection de l’Enfance (CNPE) qu’elle porte avec détermination les projets à l’Assemblée nationale. Aujourd’hui Vice-Présidente de la commission de la défense et des forces armées, elle mène avec conviction à l’assemblée nationale ses différents combats avec le sens de l’intérêt général. Et déterminée à mener à bien les réformes nécessaires au sein de la délégation aux droits de l’enfant nouvellement créée aux côtés des parlementaires..
Isabelle Santiago, députée

"Des gifles, des coups , des menaces d'être brûlée à l'acide et d'être désenfantée si je le quittais. Des ecchymoses sur le corps de mon enfant ... Mes plaintes classées sans suite ... 1 an avec sursis pour non présentation d'enfant. Il est placé à l’ A.S.E pour conflit. Je suis dévastée !!!"
Clara

Un immense merci à Isabelle SANTIAGO, députée du Val-de-Marne, elle pose pour Clara et son enfant.
Un immense merci à Clara pour son témoignage.
#AprèsLesViolences ©Marc Melki le 12 septembre 2022

Par l'instrumentalisation de la justice, l'auteur des violences est parvenu à ses fins de désenfanter Clara, puisque l'enfant de 4 ans est placé aujourd'hui en foyer, au motif fallacieux d'un "conflit parental".Jessica Stephan (AFVF)

Isabelle Santiago, est une femme politique engagée dans la lutte contre les violences faites aux enfants depuis de nombreuses années. C’est d’ailleurs à son initiative qu’a été récemment créée une délégation parlementaire aux droits de l’enfant à l’Assemblée nationale, laquelle permettra aux parlementaires de travailler en faveur d’une politique globale de l’enfance. Elle est également à l’origine de la loi « renforçant la protection des mineurs victimes de violences sexuelles », votée à l’unanimité en février 2021. Cette loi permet de mieux réprimer les infractions sexuelles sur les mineurs de quinze ans et moins, et pose un jalon essentiel vers une amélioration des droits des enfants. Avant d’être une élue nationale, Isabelle Santiago a été 10 ans vice-présidente du Conseil départemental du Val-de-Marne chargée de la prévention et de la protection de l’enfance. C’est forte de cette expérience des territoires et de son expérience au sein du Conseil National de la Protection de l’Enfance (CNPE) qu’elle porte avec détermination les projets à l’Assemblée nationale. Aujourd’hui Vice-Présidente de la commission de la défense et des forces armées, elle mène avec conviction à l’assemblée nationale ses différents combats avec le sens de l’intérêt général. Et déterminée à mener à bien les réformes nécessaires au sein de la délégation aux droits de l’enfant nouvellement créée aux côtés des parlementaires..

Jade Séquestrée, violée ! Ma plainte a connue : quatre heures d’audition, + de 45 jours d’ITT, zéro investigation, zéro élément transmis au parquet, quatre ans et classée sans suite. L’IGPN a été saisie. Une enfant est née, le JAF me condamne à lui verser 10 000 € et à lui remettre ma fille. Après 10 ans de procédures, je n’accepterai jamais de me taire et de me soumettre à la coparentalité avec l’auteur des viols. JAMAIS !

Jade

Un immense merci à Jade, elle pose pour #AprèsLesViolences.
©Marc Melki le 8 septembre 2022

"Contre toute attente, le 4 janvier 2022, Jade se voit retirer la garde de sa fille de 10 ans sur décision du juge aux affaires familiales du tribunal judiciaire de Créteil et se voit être condamnée à verser la somme de 10 000€ à celui qui l’a violée."

@justicepourjade 

#justicepourjade et sa fille.
SIGNEZ et PARTAGEZ cette pétition !
=>> https://bit.ly/3qncrIL
Jade

Séquestrée, violée ! Ma plainte a connue : quatre heures d’audition, + de 45 jours d’ITT, zéro investigation, zéro élément transmis au parquet, quatre ans et classée sans suite. L’IGPN a été saisie. Une enfant est née, le JAF me condamne à lui verser 10 000 € et à lui remettre ma fille. Après 10 ans de procédures, je n’accepterai jamais de me taire et de me soumettre à la coparentalité avec l’auteur des viols. JAMAIS !

Jade

Un immense merci à Jade, elle pose pour #AprèsLesViolences.
©Marc Melki le 8 septembre 2022

"Contre toute attente, le 4 janvier 2022, Jade se voit retirer la garde de sa fille de 10 ans sur décision du juge aux affaires familiales du tribunal judiciaire de Créteil et se voit être condamnée à verser la somme de 10 000€ à celui qui l’a violée."

@justicepourjade

#justicepourjade et sa fille.
SIGNEZ et PARTAGEZ cette pétition !
=>> https://bit.ly/3qncrIL

Noël AGOSSA Au nom de qui,
Au nom de quoi
A t’il assassiné Aïssatou?
Au procès d’assises, facile d’humaniser un monstre ;
Difficile de condamner à perpétuité.
Qui peut répondre les 14 plaintes ignorées ?
#ARRÊTONSLESFÉMÉNICIDES
PLUS JAMAIS ÇA !
Je ne lâcherai rien pour que SON NOM soit UN NON !
Noël AGOSSA
Un immense merci à Noël Agossa président de l' AFVF- Familles de Victimes de Féminicides
Il pose pour sa nièce AÏSSATOU
#aprèslesviolences le 17 aout 2022 à Paris. ©Marc Melki
NOUS TOUTES ET TOUS voulons mettre fin à cette folie meurtrière. #stopfeminicides #violencesfaitesauxfemmes #violencesintrafamiliales #violencesconjugales #aoutmortelpourlesfemmes
L’AFVF organise les 1ères ASSISSES NATIONALES CONTRE LES FÉMINICIDES LE SAMEDI 03 SEPTEMBRE 2022 à PARIS, de 9 h à 18H00 au Palais du Luxembourg à #Paris et qui se veut d’être riche en débat, en tables rondes avec des intervenant.e.s de qualité pour faire avancer la cause et produire un livre blanc pour lutter efficacement contre les féminicides.
Noël AGOSSA

Au nom de qui,
Au nom de quoi
A t’il assassiné Aïssatou?
Au procès d’assises, facile d’humaniser un monstre ;
Difficile de condamner à perpétuité.
Qui peut répondre les 14 plaintes ignorées ?
#ARRÊTONSLESFÉMÉNICIDES
PLUS JAMAIS ÇA !
Je ne lâcherai rien pour que SON NOM soit UN NON !
Noël AGOSSA
Un immense merci à Noël Agossa président de l' AFVF- Familles de Victimes de Féminicides
Il pose pour sa nièce AÏSSATOU
#aprèslesviolences le 17 aout 2022 à Paris. ©Marc Melki
NOUS TOUTES ET TOUS voulons mettre fin à cette folie meurtrière. #stopfeminicides #violencesfaitesauxfemmes #violencesintrafamiliales #violencesconjugales #aoutmortelpourlesfemmes
L’AFVF organise les 1ères ASSISSES NATIONALES CONTRE LES FÉMINICIDES LE SAMEDI 03 SEPTEMBRE 2022 à PARIS, de 9 h à 18H00 au Palais du Luxembourg à #Paris et qui se veut d’être riche en débat, en tables rondes avec des intervenant.e.s de qualité pour faire avancer la cause et produire un livre blanc pour lutter efficacement contre les féminicides.

BARTABAS « Si tu me quittes, je nous bute tous les trois, toi, notre fils et moi »
J’ai très peur, je reste avec lui.
Pourtant il était parfait… 1ère insulte le jour de la naissance de notre fils. Devient hyper violent, mises en danger sur mon fils. Il prend du ferme, j’enclenche : ordonnance de protection, zéro droit de visite, je porte plainte . En sortant il va péter un câble. Fuir, changer d’identité ? Il s’en prendra à ma famille. L’ impasse. »

Myriam

Un immense merci à Bartabas, il pose par solidarité avec Myriam, pour #AprèsLesViolences.
#Bartabas le 19 aout 2022 au @theatreequestrezingaro Fort d’Aubervilliers. ©Marc Melki

#stopfeminicides #violencesfaitesauxfemmes #violencesintrafamiliales #violencesconjugales #aoutmortelpourlesfemmes
BARTABAS

« Si tu me quittes, je nous bute tous les trois, toi, notre fils et moi »
J’ai très peur, je reste avec lui.
Pourtant il était parfait… 1ère insulte le jour de la naissance de notre fils. Devient hyper violent, mises en danger sur mon fils. Il prend du ferme, j’enclenche : ordonnance de protection, zéro droit de visite, je porte plainte . En sortant il va péter un câble. Fuir, changer d’identité ? Il s’en prendra à ma famille. L’ impasse. »

Myriam

Un immense merci à Bartabas, il pose par solidarité avec Myriam, pour #AprèsLesViolences.
#Bartabas le 19 aout 2022 au @theatreequestrezingaro Fort d’Aubervilliers. ©Marc Melki

#stopfeminicides #violencesfaitesauxfemmes #violencesintrafamiliales #violencesconjugales #aoutmortelpourlesfemmes

Alizé Bernard « Il était gendarme actif puis réserviste. Après m'avoir déboîté la mâchoire et cassé le nez, le 9 avril 2016, frappée, bloquée contre un évier, étranglée, menacée de mort avec un couteau. Notre fils est à l'étage, j'appelle le 17. Refus de plaintes. 
Frais huissiers et d'avocats : 47 000 €
Frais de suivis psy : 7 600 €.
C’est compliqué pour protéger un enfant »

Alizé BERNARD

Un immense merci à Alizé Bernard, elle pose pour #AprèsLesViolences. 
©Marc Melki le 15 aout 2022
Comme toutes les femmes que j’ai photographiées pour cette action, Alizé est d’une force et d’un courage vraiment impressionnant, admirable. C’est l’histoire d’une jeune fille de 18 ans, séduite par un homme de quinze ans son ainé, qui s’est avéré violent. Celle « d’un mauvais choix de vie finalement. »
Avec Sophie Boutboul elle publie en 2019 une livre remarquable et puissant, une enquête sur les violences conjugales subies par des femmes de gendarmes et de policiers.
A lire absolument !
"SILENCE, ON COGNE " 
d' Alizé Bernard et @sophie_boutboul , @editionsgrasset 
Alizé Bernard est attachée commerciale.
Sophie Boutboul est journaliste indépendante.
Alizé Bernard

« Il était gendarme actif puis réserviste. Après m'avoir déboîté la mâchoire et cassé le nez, le 9 avril 2016, frappée, bloquée contre un évier, étranglée, menacée de mort avec un couteau. Notre fils est à l'étage, j'appelle le 17. Refus de plaintes.
Frais huissiers et d'avocats : 47 000 €
Frais de suivis psy : 7 600 €.
C’est compliqué pour protéger un enfant »

Alizé BERNARD

Un immense merci à Alizé Bernard, elle pose pour #AprèsLesViolences.
©Marc Melki le 15 aout 2022
Comme toutes les femmes que j’ai photographiées pour cette action, Alizé est d’une force et d’un courage vraiment impressionnant, admirable. C’est l’histoire d’une jeune fille de 18 ans, séduite par un homme de quinze ans son ainé, qui s’est avéré violent. Celle « d’un mauvais choix de vie finalement. »
Avec Sophie Boutboul elle publie en 2019 une livre remarquable et puissant, une enquête sur les violences conjugales subies par des femmes de gendarmes et de policiers.
A lire absolument !
"SILENCE, ON COGNE "
d' Alizé Bernard et @sophie_boutboul , @editionsgrasset
Alizé Bernard est attachée commerciale.
Sophie Boutboul est journaliste indépendante.

Lucien DOUIB, Jordan DOUIB, Violetta DOUIB PYTKIEWICZ « Comme il l’avait annoncé après des années de violence et de nombreuses plaintes déposées, le 3 mars 2019 il assassine Julie, 6 mois après leur séparation. Article 221-3 du code pénal. Meurtre avec préméditation = perpétuité. Il a détruit toute une famille. Julie ne revient pas. »

Nous remercions chaleureusement toutes celles et ceux qui nous donnent la force de nous battre. 
La famille DOUIB 

Un immense merci à Lucien DOUIB, Jordan DOUIB, Violetta DOUIB PYTKIEWICZ
Ils posent pour #AprèsLesViolences en hommage à Julie Douib. Leur fille, sa soeur, leur maman. ©Marc Melki le 1er aout 2022

"Julie Douib a été assassinée en 2019 en Corse. Reconnu coupable de son meurtre, son ex-compagnon a été condamné ce 16 juin 2021 à la prison à perpétuité. L'affaire avait suscité une vague d'émotion et de mobilisation face aux violences faites aux femmes, menant jusqu'au Grenelle sur des violences conjugales la même année. Au-delà d'émouvoir la France entière, ce féminicide, parmi les dizaines qui ont lieu chaque année en France, est devenu un symbole de la lutte contre les violences faites aux femmes." Marie-Claire 

« C’est inimaginable qu'on puisse entendre les même problèmes 27 mois après l'assassinat de Julie. C'est pareil : les pauvres, elles portent plainte, on ne les protège pas et finalement on les tue. C'est nous, les familles de victimes, qui prenons perpète » Lucien DOUIB

#NOUSTOUTES ET TOUS voulons mettre fin à cette folie meurtrière.
Lucien DOUIB, Jordan DOUIB, Violetta DOUIB PYTKIEWICZ

« Comme il l’avait annoncé après des années de violence et de nombreuses plaintes déposées, le 3 mars 2019 il assassine Julie, 6 mois après leur séparation. Article 221-3 du code pénal. Meurtre avec préméditation = perpétuité. Il a détruit toute une famille. Julie ne revient pas. »

Nous remercions chaleureusement toutes celles et ceux qui nous donnent la force de nous battre.
La famille DOUIB

Un immense merci à Lucien DOUIB, Jordan DOUIB, Violetta DOUIB PYTKIEWICZ
Ils posent pour #AprèsLesViolences en hommage à Julie Douib. Leur fille, sa soeur, leur maman. ©Marc Melki le 1er aout 2022

"Julie Douib a été assassinée en 2019 en Corse. Reconnu coupable de son meurtre, son ex-compagnon a été condamné ce 16 juin 2021 à la prison à perpétuité. L'affaire avait suscité une vague d'émotion et de mobilisation face aux violences faites aux femmes, menant jusqu'au Grenelle sur des violences conjugales la même année. Au-delà d'émouvoir la France entière, ce féminicide, parmi les dizaines qui ont lieu chaque année en France, est devenu un symbole de la lutte contre les violences faites aux femmes." Marie-Claire

« C’est inimaginable qu'on puisse entendre les même problèmes 27 mois après l'assassinat de Julie. C'est pareil : les pauvres, elles portent plainte, on ne les protège pas et finalement on les tue. C'est nous, les familles de victimes, qui prenons perpète » Lucien DOUIB

#NOUSTOUTES ET TOUS voulons mettre fin à cette folie meurtrière.

Laura Rapp "Après 3 interventions de police, il n’a pas été arrêté. Sauf quasiment morte, la justice ne me protégerait pas ma fille et moi. Étranglée à plusieurs reprises je suffoquais, la gorge écrasée. 
J’ai vu la mort dans les yeux de ma fille.
Les voisins m’ont sauvé LA VIE."
Laura Rapp
Un immense merci à Laura Rapp, elle pose pour #AprèsLesViolences le 18 juillet 2022. 
Dans la nuit du 16 au 17 avril 2018, Laura Rapp est victime d'une tentative de meurtre par son ex-conjoint. Presque quatre ans après les faits, "Elle m’a sauvée", un film diffusé sur M6, revient sur cette nuit qui a changé sa vie. 
Elle l’autrice de « Tweeter ou mourir » aux éditions Michalon
Laura Rapp

"Après 3 interventions de police, il n’a pas été arrêté. Sauf quasiment morte, la justice ne me protégerait pas ma fille et moi. Étranglée à plusieurs reprises je suffoquais, la gorge écrasée.
J’ai vu la mort dans les yeux de ma fille.
Les voisins m’ont sauvé LA VIE."
Laura Rapp
Un immense merci à Laura Rapp, elle pose pour #AprèsLesViolences le 18 juillet 2022.
Dans la nuit du 16 au 17 avril 2018, Laura Rapp est victime d'une tentative de meurtre par son ex-conjoint. Presque quatre ans après les faits, "Elle m’a sauvée", un film diffusé sur M6, revient sur cette nuit qui a changé sa vie.
Elle l’autrice de « Tweeter ou mourir » aux éditions Michalon

Pauline Rongier " Il a fermé la porte à clé, j’étais par terre. Rouée de coups, brûlures de cigarettes, crachats, insultes … J’ai senti qu’il allait me tuer. Dans la rue, je cours. Devant moi, un commissariat, je rentre …
Et quand il sortira ? "
Nora
Pauline Rongier pose pour #AprèsLesViolences. Elle porte le témoignage de Nora. Un immense MERCI à toutes les deux. A Paris le 1er aout 2022. ©Marc Melki
« Pauline Rongier est une avocate pénaliste engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Elle a fondé un cabinet entièrement dédié à cette cause. Elle défend avec implication et humanité les familles de féminicides, les femmes rescapées de féminicides, les victimes de violences et de viols. Elle œuvre pour renforcer les droits, la protection et la réparation des victimes en dénonçant les dysfonctionnements judiciaires et en essayant de faire évoluer la loi, allant jusqu'à porter ses affaires devant la Cour de cassation, la Cour européenne des droits de l'homme et le Conseil constitutionnel. Elle s'est illustrée par son action dans de nombreuses affaires médiatisées et a récemment obtenu une condamnation à 27 ans de prison pour un auteur de féminicide à l'arme blanche. Très investie, elle travaille en collaboration avec de nombreuses associations. Elle participe et organise des manifestations, mettant toute son énergie et sa passion au service de la grande cause des violences conjugales. »
Pauline Rongier

" Il a fermé la porte à clé, j’étais par terre. Rouée de coups, brûlures de cigarettes, crachats, insultes … J’ai senti qu’il allait me tuer. Dans la rue, je cours. Devant moi, un commissariat, je rentre …
Et quand il sortira ? "
Nora
Pauline Rongier pose pour #AprèsLesViolences. Elle porte le témoignage de Nora. Un immense MERCI à toutes les deux. A Paris le 1er aout 2022. ©Marc Melki
« Pauline Rongier est une avocate pénaliste engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Elle a fondé un cabinet entièrement dédié à cette cause. Elle défend avec implication et humanité les familles de féminicides, les femmes rescapées de féminicides, les victimes de violences et de viols. Elle œuvre pour renforcer les droits, la protection et la réparation des victimes en dénonçant les dysfonctionnements judiciaires et en essayant de faire évoluer la loi, allant jusqu'à porter ses affaires devant la Cour de cassation, la Cour européenne des droits de l'homme et le Conseil constitutionnel. Elle s'est illustrée par son action dans de nombreuses affaires médiatisées et a récemment obtenu une condamnation à 27 ans de prison pour un auteur de féminicide à l'arme blanche. Très investie, elle travaille en collaboration avec de nombreuses associations. Elle participe et organise des manifestations, mettant toute son énergie et sa passion au service de la grande cause des violences conjugales. »

Bruno Solo "Nez cassé parce que dit bonjour au voisin. Je me laissais faire des nuits entières, forcée de simuler. Sous son emprise puis à 2 sous celle de la dope.Les flics débarquent à 5, trouvent stups et arme à feu.
Au procès, je voulais encore lui laisser une chance.
S’est comporté comme une grosse merde,
Je l’ai méprisé, c’était fini, à fait 4 ans.
Puis expulsé avec interdiction de remettre les pieds en France."
Pascale.
Un immense merci à Bruno SOLO, il pose pour Pascale. 
Il est le porte parole de La voix de l’enfant, engagé dans le combat des violences contre les femmes et les enfants depuis plus de 20 ans.
Bruno Solo

"Nez cassé parce que dit bonjour au voisin. Je me laissais faire des nuits entières, forcée de simuler. Sous son emprise puis à 2 sous celle de la dope.Les flics débarquent à 5, trouvent stups et arme à feu.
Au procès, je voulais encore lui laisser une chance.
S’est comporté comme une grosse merde,
Je l’ai méprisé, c’était fini, à fait 4 ans.
Puis expulsé avec interdiction de remettre les pieds en France."
Pascale.
Un immense merci à Bruno SOLO, il pose pour Pascale.
Il est le porte parole de La voix de l’enfant, engagé dans le combat des violences contre les femmes et les enfants depuis plus de 20 ans.

Anna Mouglalis, actrice. Parce qu’elles ne peuvent pas toutes témoigner publiquement des #ViolencesConjugales, cette série de portraits se poursuit avec des personnalités publiques qui posent par solidarité en portant le message d’une victime anonyme. 
Comédien.nes, journalistes, artistes, #NOUSTOUTES ET TOUS voulons mettre fin à cette folie meurtrière.
Merci Anna Mouglalis ! A Paris le 16 Mai 2022
Anna Mouglalis, actrice.

Parce qu’elles ne peuvent pas toutes témoigner publiquement des #ViolencesConjugales, cette série de portraits se poursuit avec des personnalités publiques qui posent par solidarité en portant le message d’une victime anonyme.
Comédien.nes, journalistes, artistes, #NOUSTOUTES ET TOUS voulons mettre fin à cette folie meurtrière.
Merci Anna Mouglalis ! A Paris le 16 Mai 2022

Jean-Jacques Bertin "Comment vivre après un féminicide ?
Féminicide = tuer une femme parce qu’elle est une femme.
78 coups dont 15 à la tête ? Plus de deux heures d’acharnement. Chef d’inculpation : homicide involontaire
Un papa qui ne comprend pas.
Laura aimait la vie."

Jean Jacques Bertin

Un grand merci à Jean Jacques Bertin, il pose pour sa fille Laura, à Marseille le 15 juillet 2022. 

Nous étions présents vendredi 15 juillet à 18h à Aurons avec Lydie Drame lors de l’inauguration du banc rouge en mémoire à sa fille Laura et à toutes les femmes et les enfants victimes de féminicides et de violences conjugales.

Bravo, respect à toi Jean-Jacques et à Vanessa pour tout l'amour et toute l'énergie que vous déployez pour rendre hommage et justice à ta fille.

Soutenez l’association Laura B 22 ans
Jean-Jacques Bertin

"Comment vivre après un féminicide ?
Féminicide = tuer une femme parce qu’elle est une femme.
78 coups dont 15 à la tête ? Plus de deux heures d’acharnement. Chef d’inculpation : homicide involontaire
Un papa qui ne comprend pas.
Laura aimait la vie."

Jean Jacques Bertin

Un grand merci à Jean Jacques Bertin, il pose pour sa fille Laura, à Marseille le 15 juillet 2022.

Nous étions présents vendredi 15 juillet à 18h à Aurons avec Lydie Drame lors de l’inauguration du banc rouge en mémoire à sa fille Laura et à toutes les femmes et les enfants victimes de féminicides et de violences conjugales.

Bravo, respect à toi Jean-Jacques et à Vanessa pour tout l'amour et toute l'énergie que vous déployez pour rendre hommage et justice à ta fille.

Soutenez l’association Laura B 22 ans

Laura Guérin "Coté « pro » j’ai écrit un livre, je suis devenue lauréate de l’ Institut de L’engagement, Prodiges de la République … Et j’ai intégré la fonction publique d’Etat. 
Coté perso j’ai avec moi un entourage proche et solide, des gens qui croient en moi et des enfants heureux. Partir n’a pas été simple je ne vais pas me mentir, mais ça en valait la peine, parce qu’après les violences y a une vie, et elle est belle."
Laura Guérin

"Coté « pro » j’ai écrit un livre, je suis devenue lauréate de l’ Institut de L’engagement, Prodiges de la République … Et j’ai intégré la fonction publique d’Etat.
Coté perso j’ai avec moi un entourage proche et solide, des gens qui croient en moi et des enfants heureux. Partir n’a pas été simple je ne vais pas me mentir, mais ça en valait la peine, parce qu’après les violences y a une vie, et elle est belle."

Alison Blondy, aide-soignante. "J'avais 26 ans, 2 enfants, des amis, mon boulot..
Puis je l'ai rencontré. Violences psychologiques, physiques, économiques, sexuelles... 
En 6 mois ma vie a basculé. 

Après 6 plaintes sans effet j'ai du fuir, déménager... il m'a alors retrouvée. 
J’ai cru qu'il allait me tuer... 

7eme plainte ...incarcération...

Le harcèlement c'est poursuivit depuis la prison.
A sa libération j'ai du attendre 4 mois pour avoir un Téléphone Grave Danger (TGD).
Il a finit par être ré-incarcéré dans l'attente de son procès."
Alison Blondy, aide-soignante.

"J'avais 26 ans, 2 enfants, des amis, mon boulot..
Puis je l'ai rencontré. Violences psychologiques, physiques, économiques, sexuelles...
En 6 mois ma vie a basculé.

Après 6 plaintes sans effet j'ai du fuir, déménager... il m'a alors retrouvée.
J’ai cru qu'il allait me tuer...

7eme plainte ...incarcération...

Le harcèlement c'est poursuivit depuis la prison.
A sa libération j'ai du attendre 4 mois pour avoir un Téléphone Grave Danger (TGD).
Il a finit par être ré-incarcéré dans l'attente de son procès."

Kathya de Brinon, journaliste Elle pose avec son mari Jacques Rutman, l’homme avec qui elle a reconstruit sa vie depuis 40 ans. 
« J’avais neuf ans, et une enfance merveilleusement heureuse. Certes, je n’étais pas élevée par mes parents, mais cela m’indifférait. J’étais aimée, protégée et choyée par mes grands-parents paternels. La vie me souriait, et je la croquais à pleines dents… Mais un monstre, le père de ma mère, a croisé mon chemin. Il m’a violée, puis prostituée à ses riches amis notables. Je n’avais que neuf ans, et mon enfance innocente a volé en éclat à tout jamais ! On ne guérit pas de l’inceste, on y survit… »
Elle créé en septembre 2019 l'association "SOS VIOLENFANCE, prévention de l'inceste et de la pédocriminalité » A Paris le 12 mars 2022
Kathya de Brinon, journaliste

Elle pose avec son mari Jacques Rutman, l’homme avec qui elle a reconstruit sa vie depuis 40 ans.
« J’avais neuf ans, et une enfance merveilleusement heureuse. Certes, je n’étais pas élevée par mes parents, mais cela m’indifférait. J’étais aimée, protégée et choyée par mes grands-parents paternels. La vie me souriait, et je la croquais à pleines dents… Mais un monstre, le père de ma mère, a croisé mon chemin. Il m’a violée, puis prostituée à ses riches amis notables. Je n’avais que neuf ans, et mon enfance innocente a volé en éclat à tout jamais ! On ne guérit pas de l’inceste, on y survit… »
Elle créé en septembre 2019 l'association "SOS VIOLENFANCE, prévention de l'inceste et de la pédocriminalité » A Paris le 12 mars 2022

Marthe Nagels, conseillère d’arrondissement Adjointe au maire du 20e arrondissement de Paris,
en charge de la culture
Marthe Nagels, conseillère d’arrondissement

Adjointe au maire du 20e arrondissement de Paris,
en charge de la culture

Geneviève Garrigos, conseillère de Paris et conseillère d'arrondissement. Déléguée au maire du 20e arrondissement de Paris, 
en charge de la ville du quart d’heure.
Geneviève Garrigos, conseillère de Paris et conseillère d'arrondissement.

Déléguée au maire du 20e arrondissement de Paris,
en charge de la ville du quart d’heure.

Gaelle Cramer
Gaelle Cramer

Geneviève Richard, retraitée « Lorsque j’ai rejoint Led By Her, l'encadrement dont j’ai bénéficié m’a permis de reprendre confiance, de réussir mon examen de graphologue, et de mener à bien mon projet : l’édition d’un livre. Même si j’ai fait partie de la promo il y a 3 ans, Led by Her est toujours présente dans ma vie et me permets d’avancer au quotidien. »
Geneviève Richard, retraitée

« Lorsque j’ai rejoint Led By Her, l'encadrement dont j’ai bénéficié m’a permis de reprendre confiance, de réussir mon examen de graphologue, et de mener à bien mon projet : l’édition d’un livre. Même si j’ai fait partie de la promo il y a 3 ans, Led by Her est toujours présente dans ma vie et me permets d’avancer au quotidien. »

Sophie Leroy Actuellement en alternance en tant qu’assistante project manager. Elle veut développer une application mobile solidaire pour aider les sans-abris ou accompagner le parcours de soin des malades.
« Il m’avait volé ma vie et plus encore. Led by HER m’a permis de croire à nouveau en mon avenir, au travers d’un projet entrepreneurial. J’ai repris confiance en moi grâce aux cours et surtout au groupe de femmes. Je me suis rendu compte que d'autres avaient vécu des choses similaires. Je n’étais plus seule dans ce combat ! »
Sophie Leroy

Actuellement en alternance en tant qu’assistante project manager. Elle veut développer une application mobile solidaire pour aider les sans-abris ou accompagner le parcours de soin des malades.
« Il m’avait volé ma vie et plus encore. Led by HER m’a permis de croire à nouveau en mon avenir, au travers d’un projet entrepreneurial. J’ai repris confiance en moi grâce aux cours et surtout au groupe de femmes. Je me suis rendu compte que d'autres avaient vécu des choses similaires. Je n’étais plus seule dans ce combat ! »

Sabine Marcq Coach sportive et nutritionnelle
« Les ressources auxquelles j’ai eu accès dans le programme d'entrepreneuriat proposé par Led By Her m’ont donné confiance. J’ai pu développer ma créativité. Au sein du groupe de femmes, nous avons partagé nos expériences, nos compétences et créer des liens très forts. Certaines sont même devenues des clientes ! »
Sabine Marcq

Coach sportive et nutritionnelle
« Les ressources auxquelles j’ai eu accès dans le programme d'entrepreneuriat proposé par Led By Her m’ont donné confiance. J’ai pu développer ma créativité. Au sein du groupe de femmes, nous avons partagé nos expériences, nos compétences et créer des liens très forts. Certaines sont même devenues des clientes ! »

Lydie Drame, journaliste. A été victime durant 5 ans de violences conjugales, elle est mère de 4 enfants.
Il y a un avant et un #aprèslesviolences A #vincennes le 17 mars 2022 ©Marc Melki 
"La sanction n'a pas été à la hauteur de l'acte, il y a des passes droits pour les sportifs Pro ou les élites. Je voudrais donc que la société se réveille et que la justice soit cohérente avec la souffrance que ces personnes infligent à leur entourage: femmes et enfants. Les dysfonctionnements sont nombreux. Les plaintes doivent être traitées de suite et aucun enfant ne devrait être remis à un homme capable de défigurer une personne vulnérable (enceinte) d'autant plus sous les yeux d'un enfant de trois ans. Que le JAF (Juge aux affaires familiales) s'accorde avec le suivi du parcours judiciaire pour savoir à qui il confie les enfants qui ont déjà survécu à cette barbarie. Je CRACHE l'injustice, le désarroi sans demi-mesure, pour que cela change. On se bat aujourd’hui pour montrer l’exemple, pour montrer qu’on peut s’en sortir »
A voir sur @brutxofficiel et a écouter dans son émission "Crache ton venin » sur @irm.radio .
Lydie Drame, journaliste.

A été victime durant 5 ans de violences conjugales, elle est mère de 4 enfants.
Il y a un avant et un #aprèslesviolences A #vincennes le 17 mars 2022 ©Marc Melki
"La sanction n'a pas été à la hauteur de l'acte, il y a des passes droits pour les sportifs Pro ou les élites. Je voudrais donc que la société se réveille et que la justice soit cohérente avec la souffrance que ces personnes infligent à leur entourage: femmes et enfants. Les dysfonctionnements sont nombreux. Les plaintes doivent être traitées de suite et aucun enfant ne devrait être remis à un homme capable de défigurer une personne vulnérable (enceinte) d'autant plus sous les yeux d'un enfant de trois ans. Que le JAF (Juge aux affaires familiales) s'accorde avec le suivi du parcours judiciaire pour savoir à qui il confie les enfants qui ont déjà survécu à cette barbarie. Je CRACHE l'injustice, le désarroi sans demi-mesure, pour que cela change. On se bat aujourd’hui pour montrer l’exemple, pour montrer qu’on peut s’en sortir »
A voir sur @brutxofficiel et a écouter dans son émission "Crache ton venin » sur @irm.radio .