#AprèsLesViolences

#AprèsLesViolences
Elles sont revenues sur le moment où tout a basculé, sur la fois de trop qui les a poussé à quitter leur conjoint devenu violent pour elles comme pour leurs enfants. La fois où elles ont pu dire stop. Le déclic.  Certaines sont complètement sorties des violences conjugales souvent après des années d’emprise et de calvaire, échappant parfois de peu au pire … Ce sont des rescapées, des survivantes. D’autres sont encore sous la pression judiciaire. En effet, des années après les faits, l’homme déjà condamné peut se permettre de faire appel, plongeant à nouveau les femmes, les enfants, les familles dans d’interminables démêlés judiciaires, leur faisant à nouveau revivre d’importants traumatismes.
Bravo et merci à elles pour le courage du témoignage, même anonyme.
En effet, parce qu’elles ne peuvent pas toutes témoigner publiquement des #ViolencesConjugales, des personnalités publiques viennent en renfort. Femmes et hommes posent par solidarité en portant le message d’une victime qui préfère rester anonyme.
Enfin pour celles disparues, un ou des membres de la famille porteront leur douloureux témoignage.
#NOUSTOUTES ET TOUS voulons mettre fin à cette folie meurtrière.
✊#AprèsLesViolences : 25 portraits le #25Novembre 2022✊
Une exposition pour porter la parole des victimes de #violencesconjugales et de féminicides, pour une justice plus juste et pour sauver des vies !
✊SVP PARTICIPEZ en SOUTENANT la Fédération Nationale des Victimes de Féminicides via HelloAsso ==>> https://bit.ly/3usKCBe MERCI MERCI !!! ✊
Un grand merci à mes partenaires, à toutes celles et ceux qui me soutiennent.
Sans VOUS rien ne serait possible !
À l’ Anef63 avec Antoine Bouvet et Gilles Loubier, à la Fédération Nationale des Victimes de Féminicides avec Alison BLONDY et Sylvaine Grévin, à l’association Laura Bertin de Jean-Jacques Bertin, à l’association Crache ton venin de Lydie Drame, l'association Femmes avec … de Muriel Réus.
Les violences conjugales en France, en quelques chiffres.
Chaque année en France on estime que 223 000 femmes sont victimes de violences conjugales graves :
psychologiques, physiques, sexuelles ou économiques de la part de leur conjoint ou ex-conjoint.

En France une femme sur dix, sans distinction sociale, ethnique, culturelle ou d’âge est victime de violences conjugales.
Selon l’OMS, une sur trois dans le monde.
5% DES VICTIMES déposent plainte et 80% DES POURSUITES sont classées sans suite … INSUPPORTABLE !
En 2021, il y a eu 113 féminicides en France : une femme tous les trois jours !
En 2022 c’est très, très mal parti, à ce jour c’est le 75ème féminicide, selon le collectif #Noustoutes.
En Espagne chaque année, il y a 44 000 demandes de protections.
En France, on en est à 3000 …
#AprèsLesViolences avec la participation de toutes les donatrices et donateurs à la cagnotte HelloAsso, de l'association Droits d’urgence, de l’association Led By Her, de la Mairie du 20ème et 12ème arrondissement de Paris. MERCI !
Montrouge le 31 juillet 2022
Muriel RÉUS Notre 1er enfant a 4 jours il m’interdit de le prendre dans mes bras. Il a 10 jours, il me plaque au sol. Je suis hébétée. La décision du JAF m’oblige à lui confier mes enfants. Ils reviennent marqués et me parlent d’attouchements. Menaces, violences, humiliations, 5 plaintes classées sans suite, son casier est toujours vierge. Je réussis à contrer les failles et les lenteurs de la justice pour protéger mes enfants. Autonome financièrement j’ai dû faire face à de nombreux frais. Lui a l’aide juridictionnelle.
Il perd la garde des enfants, je respire… Il a déjà fait appel !
Florence

Muriel Réus pose pour #AprèsLesViolences. Elle porte le témoignage de Florence.
Un immense merci à toutes le deux. 
A Paris le 29_09_2022. ©Marc Melki

Muriel Réus est la fondatrice & la Présidente de l’association FEMMES AVEC... qui défends la liberté et les droits des femmes et qui est résolument engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants.
Muriel RÉUS

Notre 1er enfant a 4 jours il m’interdit de le prendre dans mes bras. Il a 10 jours, il me plaque au sol. Je suis hébétée. La décision du JAF m’oblige à lui confier mes enfants. Ils reviennent marqués et me parlent d’attouchements. Menaces, violences, humiliations, 5 plaintes classées sans suite, son casier est toujours vierge. Je réussis à contrer les failles et les lenteurs de la justice pour protéger mes enfants. Autonome financièrement j’ai dû faire face à de nombreux frais. Lui a l’aide juridictionnelle.
Il perd la garde des enfants, je respire… Il a déjà fait appel !
Florence

Muriel Réus pose pour #AprèsLesViolences. Elle porte le témoignage de Florence.
Un immense merci à toutes le deux.
A Paris le 29_09_2022. ©Marc Melki

Muriel Réus est la fondatrice & la Présidente de l’association FEMMES AVEC... qui défends la liberté et les droits des femmes et qui est résolument engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants.

Jessica et Tessa STEPHAN Boucher tu aimais jouer du couteau et m'humilier.
Pris sur le vif en poignardant la carcasse d'un porc dans notre cuisine, tu souris et me dit:
"le prochain porc, c’est toi !"
Ta perversion n'avait aucune limite. 11 ans d'emprise +12 de procédures. La justice, ta famille, tes amis t’ont livré notre fille en pâture…
De l'inceste pour faire chier maman.
Tu m'as enlevée, séquestrée, violentée, menacée...
Seule ta mort nous a libérées !

Jessica et Tessa STEPHAN

Un immense merci à Jessica et Tessa STEPHAN , elles posent pour #AprèsLesViolences
A Grenoble le 22 septembre 2022 ©Marc Melki

Jessica Stéphan et sa fille Tessa
Ex-victimes de violences intra-familiales.
Tortures psychologiques, humiliations, violences économiques, administratives, physiques, revange porn, agressions sexuelles, viols...

Jessica STEPHAN est aujourd'hui Référente Parcours Victime_Formatrice/Consultante pour l' AssoCIATION des Familles de Victimes de Féminicides - AFVF
Jessica et Tessa STEPHAN

Boucher tu aimais jouer du couteau et m'humilier.
Pris sur le vif en poignardant la carcasse d'un porc dans notre cuisine, tu souris et me dit:
"le prochain porc, c’est toi !"
Ta perversion n'avait aucune limite. 11 ans d'emprise +12 de procédures. La justice, ta famille, tes amis t’ont livré notre fille en pâture…
De l'inceste pour faire chier maman.
Tu m'as enlevée, séquestrée, violentée, menacée...
Seule ta mort nous a libérées !

Jessica et Tessa STEPHAN

Un immense merci à Jessica et Tessa STEPHAN , elles posent pour #AprèsLesViolences
A Grenoble le 22 septembre 2022 ©Marc Melki

Jessica Stéphan et sa fille Tessa
Ex-victimes de violences intra-familiales.
Tortures psychologiques, humiliations, violences économiques, administratives, physiques, revange porn, agressions sexuelles, viols...

Jessica STEPHAN est aujourd'hui Référente Parcours Victime_Formatrice/Consultante pour l' AssoCIATION des Familles de Victimes de Féminicides - AFVF

Isabelle Santiago, députée "Des gifles, des coups , des menaces d'être brûlée à l'acide et d'être désenfantée si je le quittais. Des ecchymoses sur le corps de mon enfant ... Mes plaintes classées sans suite ... 1 an avec sursis pour non présentation d'enfant. Il est placé à l’ A.S.E pour conflit. Je suis dévastée !!!"
Clara

Un immense merci à Isabelle SANTIAGO, députée du Val-de-Marne, elle pose pour Clara et son enfant.
Un immense merci à Clara pour son témoignage.
#AprèsLesViolences ©Marc Melki le 12 septembre 2022

Par l'instrumentalisation de la justice, l'auteur des violences est parvenu à ses fins de désenfanter Clara, puisque l'enfant de 4 ans est placé aujourd'hui en foyer, au motif fallacieux d'un "conflit parental".Jessica Stephan (AFVF)

Isabelle Santiago, est une femme politique engagée dans la lutte contre les violences faites aux enfants depuis de nombreuses années. C’est d’ailleurs à son initiative qu’a été récemment créée une délégation parlementaire aux droits de l’enfant à l’Assemblée nationale, laquelle permettra aux parlementaires de travailler en faveur d’une politique globale de l’enfance. Elle est également à l’origine de la loi « renforçant la protection des mineurs victimes de violences sexuelles », votée à l’unanimité en février 2021. Cette loi permet de mieux réprimer les infractions sexuelles sur les mineurs de quinze ans et moins, et pose un jalon essentiel vers une amélioration des droits des enfants. Avant d’être une élue nationale, Isabelle Santiago a été 10 ans vice-présidente du Conseil départemental du Val-de-Marne chargée de la prévention et de la protection de l’enfance. C’est forte de cette expérience des territoires et de son expérience au sein du Conseil National de la Protection de l’Enfance (CNPE) qu’elle porte avec détermination les projets à l’Assemblée nationale. Aujourd’hui Vice-Présidente de la commission de la défense et des forces armées, elle mène avec conviction à l’assemblée nationale ses différents combats avec le sens de l’intérêt général. Et déterminée à mener à bien les réformes nécessaires au sein de la délégation aux droits de l’enfant nouvellement créée aux côtés des parlementaires..
Isabelle Santiago, députée

"Des gifles, des coups , des menaces d'être brûlée à l'acide et d'être désenfantée si je le quittais. Des ecchymoses sur le corps de mon enfant ... Mes plaintes classées sans suite ... 1 an avec sursis pour non présentation d'enfant. Il est placé à l’ A.S.E pour conflit. Je suis dévastée !!!"
Clara

Un immense merci à Isabelle SANTIAGO, députée du Val-de-Marne, elle pose pour Clara et son enfant.
Un immense merci à Clara pour son témoignage.
#AprèsLesViolences ©Marc Melki le 12 septembre 2022

Par l'instrumentalisation de la justice, l'auteur des violences est parvenu à ses fins de désenfanter Clara, puisque l'enfant de 4 ans est placé aujourd'hui en foyer, au motif fallacieux d'un "conflit parental".Jessica Stephan (AFVF)

Isabelle Santiago, est une femme politique engagée dans la lutte contre les violences faites aux enfants depuis de nombreuses années. C’est d’ailleurs à son initiative qu’a été récemment créée une délégation parlementaire aux droits de l’enfant à l’Assemblée nationale, laquelle permettra aux parlementaires de travailler en faveur d’une politique globale de l’enfance. Elle est également à l’origine de la loi « renforçant la protection des mineurs victimes de violences sexuelles », votée à l’unanimité en février 2021. Cette loi permet de mieux réprimer les infractions sexuelles sur les mineurs de quinze ans et moins, et pose un jalon essentiel vers une amélioration des droits des enfants. Avant d’être une élue nationale, Isabelle Santiago a été 10 ans vice-présidente du Conseil départemental du Val-de-Marne chargée de la prévention et de la protection de l’enfance. C’est forte de cette expérience des territoires et de son expérience au sein du Conseil National de la Protection de l’Enfance (CNPE) qu’elle porte avec détermination les projets à l’Assemblée nationale. Aujourd’hui Vice-Présidente de la commission de la défense et des forces armées, elle mène avec conviction à l’assemblée nationale ses différents combats avec le sens de l’intérêt général. Et déterminée à mener à bien les réformes nécessaires au sein de la délégation aux droits de l’enfant nouvellement créée aux côtés des parlementaires..

Jade Séquestrée, violée ! Ma plainte a connue : quatre heures d’audition, + de 45 jours d’ITT, zéro investigation, zéro élément transmis au parquet, quatre ans et classée sans suite. L’IGPN a été saisie. Une enfant est née, le JAF me condamne à lui verser 10 000 € et à lui remettre ma fille. Après 10 ans de procédures, je n’accepterai jamais de me taire et de me soumettre à la coparentalité avec l’auteur des viols. JAMAIS !

Jade

Un immense merci à Jade, elle pose pour #AprèsLesViolences.
©Marc Melki le 8 septembre 2022

"Contre toute attente, le 4 janvier 2022, Jade se voit retirer la garde de sa fille de 10 ans sur décision du juge aux affaires familiales du tribunal judiciaire de Créteil et se voit être condamnée à verser la somme de 10 000€ à celui qui l’a violée."

@justicepourjade 

#justicepourjade et sa fille.
SIGNEZ et PARTAGEZ cette pétition !
=>> https://bit.ly/3qncrIL
Jade

Séquestrée, violée ! Ma plainte a connue : quatre heures d’audition, + de 45 jours d’ITT, zéro investigation, zéro élément transmis au parquet, quatre ans et classée sans suite. L’IGPN a été saisie. Une enfant est née, le JAF me condamne à lui verser 10 000 € et à lui remettre ma fille. Après 10 ans de procédures, je n’accepterai jamais de me taire et de me soumettre à la coparentalité avec l’auteur des viols. JAMAIS !

Jade

Un immense merci à Jade, elle pose pour #AprèsLesViolences.
©Marc Melki le 8 septembre 2022

"Contre toute attente, le 4 janvier 2022, Jade se voit retirer la garde de sa fille de 10 ans sur décision du juge aux affaires familiales du tribunal judiciaire de Créteil et se voit être condamnée à verser la somme de 10 000€ à celui qui l’a violée."

@justicepourjade

#justicepourjade et sa fille.
SIGNEZ et PARTAGEZ cette pétition !
=>> https://bit.ly/3qncrIL

Noël AGOSSA Au nom de qui,
Au nom de quoi
A t’il assassiné Aïssatou?
Au procès d’assises, facile d’humaniser un monstre ;
Difficile de condamner à perpétuité.
Qui peut répondre les 14 plaintes ignorées ?
#ARRÊTONSLESFÉMÉNICIDES
PLUS JAMAIS ÇA !
Je ne lâcherai rien pour que SON NOM soit UN NON !
Noël AGOSSA
Un immense merci à Noël Agossa président de l' AFVF- Familles de Victimes de Féminicides
Il pose pour sa nièce AÏSSATOU
#aprèslesviolences le 17 aout 2022 à Paris. ©Marc Melki
NOUS TOUTES ET TOUS voulons mettre fin à cette folie meurtrière. #stopfeminicides #violencesfaitesauxfemmes #violencesintrafamiliales #violencesconjugales #aoutmortelpourlesfemmes
L’AFVF organise les 1ères ASSISSES NATIONALES CONTRE LES FÉMINICIDES LE SAMEDI 03 SEPTEMBRE 2022 à PARIS, de 9 h à 18H00 au Palais du Luxembourg à #Paris et qui se veut d’être riche en débat, en tables rondes avec des intervenant.e.s de qualité pour faire avancer la cause et produire un livre blanc pour lutter efficacement contre les féminicides.
Noël AGOSSA

Au nom de qui,
Au nom de quoi
A t’il assassiné Aïssatou?
Au procès d’assises, facile d’humaniser un monstre ;
Difficile de condamner à perpétuité.
Qui peut répondre les 14 plaintes ignorées ?
#ARRÊTONSLESFÉMÉNICIDES
PLUS JAMAIS ÇA !
Je ne lâcherai rien pour que SON NOM soit UN NON !
Noël AGOSSA
Un immense merci à Noël Agossa président de l' AFVF- Familles de Victimes de Féminicides
Il pose pour sa nièce AÏSSATOU
#aprèslesviolences le 17 aout 2022 à Paris. ©Marc Melki
NOUS TOUTES ET TOUS voulons mettre fin à cette folie meurtrière. #stopfeminicides #violencesfaitesauxfemmes #violencesintrafamiliales #violencesconjugales #aoutmortelpourlesfemmes
L’AFVF organise les 1ères ASSISSES NATIONALES CONTRE LES FÉMINICIDES LE SAMEDI 03 SEPTEMBRE 2022 à PARIS, de 9 h à 18H00 au Palais du Luxembourg à #Paris et qui se veut d’être riche en débat, en tables rondes avec des intervenant.e.s de qualité pour faire avancer la cause et produire un livre blanc pour lutter efficacement contre les féminicides.

BARTABAS « Si tu me quittes, je nous bute tous les trois, toi, notre fils et moi »
J’ai très peur, je reste avec lui.
Pourtant il était parfait… 1ère insulte le jour de la naissance de notre fils. Devient hyper violent, mises en danger sur mon fils. Il prend du ferme, j’enclenche : ordonnance de protection, zéro droit de visite, je porte plainte . En sortant il va péter un câble. Fuir, changer d’identité ? Il s’en prendra à ma famille. L’ impasse. »

Myriam

Un immense merci à Bartabas, il pose par solidarité avec Myriam, pour #AprèsLesViolences.
#Bartabas le 19 aout 2022 au @theatreequestrezingaro Fort d’Aubervilliers. ©Marc Melki

#stopfeminicides #violencesfaitesauxfemmes #violencesintrafamiliales #violencesconjugales #aoutmortelpourlesfemmes
BARTABAS

« Si tu me quittes, je nous bute tous les trois, toi, notre fils et moi »
J’ai très peur, je reste avec lui.
Pourtant il était parfait… 1ère insulte le jour de la naissance de notre fils. Devient hyper violent, mises en danger sur mon fils. Il prend du ferme, j’enclenche : ordonnance de protection, zéro droit de visite, je porte plainte . En sortant il va péter un câble. Fuir, changer d’identité ? Il s’en prendra à ma famille. L’ impasse. »

Myriam

Un immense merci à Bartabas, il pose par solidarité avec Myriam, pour #AprèsLesViolences.
#Bartabas le 19 aout 2022 au @theatreequestrezingaro Fort d’Aubervilliers. ©Marc Melki

#stopfeminicides #violencesfaitesauxfemmes #violencesintrafamiliales #violencesconjugales #aoutmortelpourlesfemmes

Alizé Bernard « Il était gendarme actif puis réserviste. Après m'avoir déboîté la mâchoire et cassé le nez, le 9 avril 2016, frappée, bloquée contre un évier, étranglée, menacée de mort avec un couteau. Notre fils est à l'étage, j'appelle le 17. Refus de plaintes. 
Frais huissiers et d'avocats : 47 000 €
Frais de suivis psy : 7 600 €.
C’est compliqué pour protéger un enfant »

Alizé BERNARD

Un immense merci à Alizé Bernard, elle pose pour #AprèsLesViolences. 
©Marc Melki le 15 aout 2022
Comme toutes les femmes que j’ai photographiées pour cette action, Alizé est d’une force et d’un courage vraiment impressionnant, admirable. C’est l’histoire d’une jeune fille de 18 ans, séduite par un homme de quinze ans son ainé, qui s’est avéré violent. Celle « d’un mauvais choix de vie finalement. »
Avec Sophie Boutboul elle publie en 2019 une livre remarquable et puissant, une enquête sur les violences conjugales subies par des femmes de gendarmes et de policiers.
A lire absolument !
"SILENCE, ON COGNE " 
d' Alizé Bernard et @sophie_boutboul , @editionsgrasset 
Alizé Bernard est attachée commerciale.
Sophie Boutboul est journaliste indépendante.
Alizé Bernard

« Il était gendarme actif puis réserviste. Après m'avoir déboîté la mâchoire et cassé le nez, le 9 avril 2016, frappée, bloquée contre un évier, étranglée, menacée de mort avec un couteau. Notre fils est à l'étage, j'appelle le 17. Refus de plaintes.
Frais huissiers et d'avocats : 47 000 €
Frais de suivis psy : 7 600 €.
C’est compliqué pour protéger un enfant »

Alizé BERNARD

Un immense merci à Alizé Bernard, elle pose pour #AprèsLesViolences.
©Marc Melki le 15 aout 2022
Comme toutes les femmes que j’ai photographiées pour cette action, Alizé est d’une force et d’un courage vraiment impressionnant, admirable. C’est l’histoire d’une jeune fille de 18 ans, séduite par un homme de quinze ans son ainé, qui s’est avéré violent. Celle « d’un mauvais choix de vie finalement. »
Avec Sophie Boutboul elle publie en 2019 une livre remarquable et puissant, une enquête sur les violences conjugales subies par des femmes de gendarmes et de policiers.
A lire absolument !
"SILENCE, ON COGNE "
d' Alizé Bernard et @sophie_boutboul , @editionsgrasset
Alizé Bernard est attachée commerciale.
Sophie Boutboul est journaliste indépendante.

Lucien DOUIB, Jordan DOUIB, Violetta DOUIB PYTKIEWICZ « Comme il l’avait annoncé après des années de violence et de nombreuses plaintes déposées, le 3 mars 2019 il assassine Julie, 6 mois après leur séparation. Article 221-3 du code pénal. Meurtre avec préméditation = perpétuité. Il a détruit toute une famille. Julie ne revient pas. »

Nous remercions chaleureusement toutes celles et ceux qui nous donnent la force de nous battre. 
La famille DOUIB 

Un immense merci à Lucien DOUIB, Jordan DOUIB, Violetta DOUIB PYTKIEWICZ
Ils posent pour #AprèsLesViolences en hommage à Julie Douib. Leur fille, sa soeur, leur maman. ©Marc Melki le 1er aout 2022

"Julie Douib a été assassinée en 2019 en Corse. Reconnu coupable de son meurtre, son ex-compagnon a été condamné ce 16 juin 2021 à la prison à perpétuité. L'affaire avait suscité une vague d'émotion et de mobilisation face aux violences faites aux femmes, menant jusqu'au Grenelle sur des violences conjugales la même année. Au-delà d'émouvoir la France entière, ce féminicide, parmi les dizaines qui ont lieu chaque année en France, est devenu un symbole de la lutte contre les violences faites aux femmes." Marie-Claire 

« C’est inimaginable qu'on puisse entendre les même problèmes 27 mois après l'assassinat de Julie. C'est pareil : les pauvres, elles portent plainte, on ne les protège pas et finalement on les tue. C'est nous, les familles de victimes, qui prenons perpète » Lucien DOUIB

#NOUSTOUTES ET TOUS voulons mettre fin à cette folie meurtrière.
Lucien DOUIB, Jordan DOUIB, Violetta DOUIB PYTKIEWICZ

« Comme il l’avait annoncé après des années de violence et de nombreuses plaintes déposées, le 3 mars 2019 il assassine Julie, 6 mois après leur séparation. Article 221-3 du code pénal. Meurtre avec préméditation = perpétuité. Il a détruit toute une famille. Julie ne revient pas. »

Nous remercions chaleureusement toutes celles et ceux qui nous donnent la force de nous battre.
La famille DOUIB

Un immense merci à Lucien DOUIB, Jordan DOUIB, Violetta DOUIB PYTKIEWICZ
Ils posent pour #AprèsLesViolences en hommage à Julie Douib. Leur fille, sa soeur, leur maman. ©Marc Melki le 1er aout 2022

"Julie Douib a été assassinée en 2019 en Corse. Reconnu coupable de son meurtre, son ex-compagnon a été condamné ce 16 juin 2021 à la prison à perpétuité. L'affaire avait suscité une vague d'émotion et de mobilisation face aux violences faites aux femmes, menant jusqu'au Grenelle sur des violences conjugales la même année. Au-delà d'émouvoir la France entière, ce féminicide, parmi les dizaines qui ont lieu chaque année en France, est devenu un symbole de la lutte contre les violences faites aux femmes." Marie-Claire

« C’est inimaginable qu'on puisse entendre les même problèmes 27 mois après l'assassinat de Julie. C'est pareil : les pauvres, elles portent plainte, on ne les protège pas et finalement on les tue. C'est nous, les familles de victimes, qui prenons perpète » Lucien DOUIB

#NOUSTOUTES ET TOUS voulons mettre fin à cette folie meurtrière.

Laura Rapp "Après 3 interventions de police, il n’a pas été arrêté. Sauf quasiment morte, la justice ne me protégerait pas ma fille et moi. Étranglée à plusieurs reprises je suffoquais, la gorge écrasée. 
J’ai vu la mort dans les yeux de ma fille.
Les voisins m’ont sauvé LA VIE."
Laura Rapp
Un immense merci à Laura Rapp, elle pose pour #AprèsLesViolences le 18 juillet 2022. 
Dans la nuit du 16 au 17 avril 2018, Laura Rapp est victime d'une tentative de meurtre par son ex-conjoint. Presque quatre ans après les faits, "Elle m’a sauvée", un film diffusé sur M6, revient sur cette nuit qui a changé sa vie. 
Elle l’autrice de « Tweeter ou mourir » aux éditions Michalon
Laura Rapp

"Après 3 interventions de police, il n’a pas été arrêté. Sauf quasiment morte, la justice ne me protégerait pas ma fille et moi. Étranglée à plusieurs reprises je suffoquais, la gorge écrasée.
J’ai vu la mort dans les yeux de ma fille.
Les voisins m’ont sauvé LA VIE."
Laura Rapp
Un immense merci à Laura Rapp, elle pose pour #AprèsLesViolences le 18 juillet 2022.
Dans la nuit du 16 au 17 avril 2018, Laura Rapp est victime d'une tentative de meurtre par son ex-conjoint. Presque quatre ans après les faits, "Elle m’a sauvée", un film diffusé sur M6, revient sur cette nuit qui a changé sa vie.
Elle l’autrice de « Tweeter ou mourir » aux éditions Michalon

Pauline Rongier " Il a fermé la porte à clé, j’étais par terre. Rouée de coups, brûlures de cigarettes, crachats, insultes … J’ai senti qu’il allait me tuer. Dans la rue, je cours. Devant moi, un commissariat, je rentre …
Et quand il sortira ? "
Nora
Pauline Rongier pose pour #AprèsLesViolences. Elle porte le témoignage de Nora. Un immense MERCI à toutes les deux. A Paris le 1er aout 2022. ©Marc Melki
« Pauline Rongier est une avocate pénaliste engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Elle a fondé un cabinet entièrement dédié à cette cause. Elle défend avec implication et humanité les familles de féminicides, les femmes rescapées de féminicides, les victimes de violences et de viols. Elle œuvre pour renforcer les droits, la protection et la réparation des victimes en dénonçant les dysfonctionnements judiciaires et en essayant de faire évoluer la loi, allant jusqu'à porter ses affaires devant la Cour de cassation, la Cour européenne des droits de l'homme et le Conseil constitutionnel. Elle s'est illustrée par son action dans de nombreuses affaires médiatisées et a récemment obtenu une condamnation à 27 ans de prison pour un auteur de féminicide à l'arme blanche. Très investie, elle travaille en collaboration avec de nombreuses associations. Elle participe et organise des manifestations, mettant toute son énergie et sa passion au service de la grande cause des violences conjugales. »
Pauline Rongier

" Il a fermé la porte à clé, j’étais par terre. Rouée de coups, brûlures de cigarettes, crachats, insultes … J’ai senti qu’il allait me tuer. Dans la rue, je cours. Devant moi, un commissariat, je rentre …
Et quand il sortira ? "
Nora
Pauline Rongier pose pour #AprèsLesViolences. Elle porte le témoignage de Nora. Un immense MERCI à toutes les deux. A Paris le 1er aout 2022. ©Marc Melki
« Pauline Rongier est une avocate pénaliste engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Elle a fondé un cabinet entièrement dédié à cette cause. Elle défend avec implication et humanité les familles de féminicides, les femmes rescapées de féminicides, les victimes de violences et de viols. Elle œuvre pour renforcer les droits, la protection et la réparation des victimes en dénonçant les dysfonctionnements judiciaires et en essayant de faire évoluer la loi, allant jusqu'à porter ses affaires devant la Cour de cassation, la Cour européenne des droits de l'homme et le Conseil constitutionnel. Elle s'est illustrée par son action dans de nombreuses affaires médiatisées et a récemment obtenu une condamnation à 27 ans de prison pour un auteur de féminicide à l'arme blanche. Très investie, elle travaille en collaboration avec de nombreuses associations. Elle participe et organise des manifestations, mettant toute son énergie et sa passion au service de la grande cause des violences conjugales. »

Bruno Solo "Nez cassé parce que dit bonjour au voisin. Je me laissais faire des nuits entières, forcée de simuler. Sous son emprise puis à 2 sous celle de la dope.Les flics débarquent à 5, trouvent stups et arme à feu.
Au procès, je voulais encore lui laisser une chance.
S’est comporté comme une grosse merde,
Je l’ai méprisé, c’était fini, à fait 4 ans.
Puis expulsé avec interdiction de remettre les pieds en France."
Pascale.
Un immense merci à Bruno SOLO, il pose pour Pascale. 
Il est le porte parole de La voix de l’enfant, engagé dans le combat des violences contre les femmes et les enfants depuis plus de 20 ans.
Bruno Solo

"Nez cassé parce que dit bonjour au voisin. Je me laissais faire des nuits entières, forcée de simuler. Sous son emprise puis à 2 sous celle de la dope.Les flics débarquent à 5, trouvent stups et arme à feu.
Au procès, je voulais encore lui laisser une chance.
S’est comporté comme une grosse merde,
Je l’ai méprisé, c’était fini, à fait 4 ans.
Puis expulsé avec interdiction de remettre les pieds en France."
Pascale.
Un immense merci à Bruno SOLO, il pose pour Pascale.
Il est le porte parole de La voix de l’enfant, engagé dans le combat des violences contre les femmes et les enfants depuis plus de 20 ans.

Anna Mouglalis, actrice. Parce qu’elles ne peuvent pas toutes témoigner publiquement des #ViolencesConjugales, cette série de portraits se poursuit avec des personnalités publiques qui posent par solidarité en portant le message d’une victime anonyme. 
Comédien.nes, journalistes, artistes, #NOUSTOUTES ET TOUS voulons mettre fin à cette folie meurtrière.
Merci Anna Mouglalis ! A Paris le 16 Mai 2022
Anna Mouglalis, actrice.

Parce qu’elles ne peuvent pas toutes témoigner publiquement des #ViolencesConjugales, cette série de portraits se poursuit avec des personnalités publiques qui posent par solidarité en portant le message d’une victime anonyme.
Comédien.nes, journalistes, artistes, #NOUSTOUTES ET TOUS voulons mettre fin à cette folie meurtrière.
Merci Anna Mouglalis ! A Paris le 16 Mai 2022

Jean-Jacques Bertin "Comment vivre après un féminicide ?
Féminicide = tuer une femme parce qu’elle est une femme.
78 coups dont 15 à la tête ? Plus de deux heures d’acharnement. Chef d’inculpation : homicide involontaire
Un papa qui ne comprend pas.
Laura aimait la vie."

Jean Jacques Bertin

Un grand merci à Jean Jacques Bertin, il pose pour sa fille Laura, à Marseille le 15 juillet 2022. 

Nous étions présents vendredi 15 juillet à 18h à Aurons avec Lydie Drame lors de l’inauguration du banc rouge en mémoire à sa fille Laura et à toutes les femmes et les enfants victimes de féminicides et de violences conjugales.

Bravo, respect à toi Jean-Jacques et à Vanessa pour tout l'amour et toute l'énergie que vous déployez pour rendre hommage et justice à ta fille.

Soutenez l’association Laura B 22 ans
Jean-Jacques Bertin

"Comment vivre après un féminicide ?
Féminicide = tuer une femme parce qu’elle est une femme.
78 coups dont 15 à la tête ? Plus de deux heures d’acharnement. Chef d’inculpation : homicide involontaire
Un papa qui ne comprend pas.
Laura aimait la vie."

Jean Jacques Bertin

Un grand merci à Jean Jacques Bertin, il pose pour sa fille Laura, à Marseille le 15 juillet 2022.

Nous étions présents vendredi 15 juillet à 18h à Aurons avec Lydie Drame lors de l’inauguration du banc rouge en mémoire à sa fille Laura et à toutes les femmes et les enfants victimes de féminicides et de violences conjugales.

Bravo, respect à toi Jean-Jacques et à Vanessa pour tout l'amour et toute l'énergie que vous déployez pour rendre hommage et justice à ta fille.

Soutenez l’association Laura B 22 ans

Laura Guérin "Coté « pro » j’ai écrit un livre, je suis devenue lauréate de l’ Institut de L’engagement, Prodiges de la République … Et j’ai intégré la fonction publique d’Etat. 
Coté perso j’ai avec moi un entourage proche et solide, des gens qui croient en moi et des enfants heureux. Partir n’a pas été simple je ne vais pas me mentir, mais ça en valait la peine, parce qu’après les violences y a une vie, et elle est belle."
Laura Guérin

"Coté « pro » j’ai écrit un livre, je suis devenue lauréate de l’ Institut de L’engagement, Prodiges de la République … Et j’ai intégré la fonction publique d’Etat.
Coté perso j’ai avec moi un entourage proche et solide, des gens qui croient en moi et des enfants heureux. Partir n’a pas été simple je ne vais pas me mentir, mais ça en valait la peine, parce qu’après les violences y a une vie, et elle est belle."

Sylvaine GRÉVIN Après 4 ans et demi d’instruction , de multiples dysfonctionnements ayant entravé la manifestation de la vérité, 5 ans après la mort de Bénédicte nous attendons toujours que justice soit faite.
JUSTICE POUR BÉNÉDICTE BELAIR !!!
Sylvaine GRÉVIN

Après 4 ans et demi d’instruction , de multiples dysfonctionnements ayant entravé la manifestation de la vérité, 5 ans après la mort de Bénédicte nous attendons toujours que justice soit faite.
JUSTICE POUR BÉNÉDICTE BELAIR !!!

Alison Blondy, aide-soignante. "J'avais 26 ans, 2 enfants, des amis, mon boulot..
Puis je l'ai rencontré. Violences psychologiques, physiques, économiques, sexuelles... 
En 6 mois ma vie a basculé. 

Après 6 plaintes sans effet j'ai du fuir, déménager... il m'a alors retrouvée. 
J’ai cru qu'il allait me tuer... 

7eme plainte ...incarcération...

Le harcèlement c'est poursuivit depuis la prison.
A sa libération j'ai du attendre 4 mois pour avoir un Téléphone Grave Danger (TGD).
Il a finit par être ré-incarcéré dans l'attente de son procès."
Alison Blondy, aide-soignante.

"J'avais 26 ans, 2 enfants, des amis, mon boulot..
Puis je l'ai rencontré. Violences psychologiques, physiques, économiques, sexuelles...
En 6 mois ma vie a basculé.

Après 6 plaintes sans effet j'ai du fuir, déménager... il m'a alors retrouvée.
J’ai cru qu'il allait me tuer...

7eme plainte ...incarcération...

Le harcèlement c'est poursuivit depuis la prison.
A sa libération j'ai du attendre 4 mois pour avoir un Téléphone Grave Danger (TGD).
Il a finit par être ré-incarcéré dans l'attente de son procès."

Nathalie Tomasini, avocate. "Constatant la souffrance de nombreuses victimes rencontrées tant dans la sphère privée que dans le monde professionnel, Maître Tomasini a décidé de se consacrer à la lutte contre les violences intrafamiliales et toute forme de harcèlement."
Nathalie Tomasini, avocate.

"Constatant la souffrance de nombreuses victimes rencontrées tant dans la sphère privée que dans le monde professionnel, Maître Tomasini a décidé de se consacrer à la lutte contre les violences intrafamiliales et toute forme de harcèlement."

Kathya de Brinon, journaliste Elle pose avec son mari Jacques Rutman, l’homme avec qui elle a reconstruit sa vie depuis 40 ans. 
« J’avais neuf ans, et une enfance merveilleusement heureuse. Certes, je n’étais pas élevée par mes parents, mais cela m’indifférait. J’étais aimée, protégée et choyée par mes grands-parents paternels. La vie me souriait, et je la croquais à pleines dents… Mais un monstre, le père de ma mère, a croisé mon chemin. Il m’a violée, puis prostituée à ses riches amis notables. Je n’avais que neuf ans, et mon enfance innocente a volé en éclat à tout jamais ! On ne guérit pas de l’inceste, on y survit… »
Elle créé en septembre 2019 l'association "SOS VIOLENFANCE, prévention de l'inceste et de la pédocriminalité » A Paris le 12 mars 2022
Kathya de Brinon, journaliste

Elle pose avec son mari Jacques Rutman, l’homme avec qui elle a reconstruit sa vie depuis 40 ans.
« J’avais neuf ans, et une enfance merveilleusement heureuse. Certes, je n’étais pas élevée par mes parents, mais cela m’indifférait. J’étais aimée, protégée et choyée par mes grands-parents paternels. La vie me souriait, et je la croquais à pleines dents… Mais un monstre, le père de ma mère, a croisé mon chemin. Il m’a violée, puis prostituée à ses riches amis notables. Je n’avais que neuf ans, et mon enfance innocente a volé en éclat à tout jamais ! On ne guérit pas de l’inceste, on y survit… »
Elle créé en septembre 2019 l'association "SOS VIOLENFANCE, prévention de l'inceste et de la pédocriminalité » A Paris le 12 mars 2022

Marthe Nagels, conseillère d’arrondissement Adjointe au maire du 20e arrondissement de Paris,
en charge de la culture
Marthe Nagels, conseillère d’arrondissement

Adjointe au maire du 20e arrondissement de Paris,
en charge de la culture

Geneviève Garrigos, conseillère de Paris et conseillère d'arrondissement. Déléguée au maire du 20e arrondissement de Paris, 
en charge de la ville du quart d’heure.
Geneviève Garrigos, conseillère de Paris et conseillère d'arrondissement.

Déléguée au maire du 20e arrondissement de Paris,
en charge de la ville du quart d’heure.

Gaelle Cramer
Gaelle Cramer

Geneviève Richard, retraitée « Lorsque j’ai rejoint Led By Her, l'encadrement dont j’ai bénéficié m’a permis de reprendre confiance, de réussir mon examen de graphologue, et de mener à bien mon projet : l’édition d’un livre. Même si j’ai fait partie de la promo il y a 3 ans, Led by Her est toujours présente dans ma vie et me permets d’avancer au quotidien. »
Geneviève Richard, retraitée

« Lorsque j’ai rejoint Led By Her, l'encadrement dont j’ai bénéficié m’a permis de reprendre confiance, de réussir mon examen de graphologue, et de mener à bien mon projet : l’édition d’un livre. Même si j’ai fait partie de la promo il y a 3 ans, Led by Her est toujours présente dans ma vie et me permets d’avancer au quotidien. »

Sophie Leroy Actuellement en alternance en tant qu’assistante project manager. Elle veut développer une application mobile solidaire pour aider les sans-abris ou accompagner le parcours de soin des malades.
« Il m’avait volé ma vie et plus encore. Led by HER m’a permis de croire à nouveau en mon avenir, au travers d’un projet entrepreneurial. J’ai repris confiance en moi grâce aux cours et surtout au groupe de femmes. Je me suis rendu compte que d'autres avaient vécu des choses similaires. Je n’étais plus seule dans ce combat ! »
Sophie Leroy

Actuellement en alternance en tant qu’assistante project manager. Elle veut développer une application mobile solidaire pour aider les sans-abris ou accompagner le parcours de soin des malades.
« Il m’avait volé ma vie et plus encore. Led by HER m’a permis de croire à nouveau en mon avenir, au travers d’un projet entrepreneurial. J’ai repris confiance en moi grâce aux cours et surtout au groupe de femmes. Je me suis rendu compte que d'autres avaient vécu des choses similaires. Je n’étais plus seule dans ce combat ! »

Sabine Marcq Coach sportive et nutritionnelle
« Les ressources auxquelles j’ai eu accès dans le programme d'entrepreneuriat proposé par Led By Her m’ont donné confiance. J’ai pu développer ma créativité. Au sein du groupe de femmes, nous avons partagé nos expériences, nos compétences et créer des liens très forts. Certaines sont même devenues des clientes ! »
Sabine Marcq

Coach sportive et nutritionnelle
« Les ressources auxquelles j’ai eu accès dans le programme d'entrepreneuriat proposé par Led By Her m’ont donné confiance. J’ai pu développer ma créativité. Au sein du groupe de femmes, nous avons partagé nos expériences, nos compétences et créer des liens très forts. Certaines sont même devenues des clientes ! »

Lydie Drame, journaliste. A été victime durant 5 ans de violences conjugales, elle est mère de 4 enfants.
Il y a un avant et un #aprèslesviolences A #vincennes le 17 mars 2022 ©Marc Melki 
"La sanction n'a pas été à la hauteur de l'acte, il y a des passes droits pour les sportifs Pro ou les élites. Je voudrais donc que la société se réveille et que la justice soit cohérente avec la souffrance que ces personnes infligent à leur entourage: femmes et enfants. Les dysfonctionnements sont nombreux. Les plaintes doivent être traitées de suite et aucun enfant ne devrait être remis à un homme capable de défigurer une personne vulnérable (enceinte) d'autant plus sous les yeux d'un enfant de trois ans. Que le JAF (Juge aux affaires familiales) s'accorde avec le suivi du parcours judiciaire pour savoir à qui il confie les enfants qui ont déjà survécu à cette barbarie. Je CRACHE l'injustice, le désarroi sans demi-mesure, pour que cela change. On se bat aujourd’hui pour montrer l’exemple, pour montrer qu’on peut s’en sortir »
A voir sur @brutxofficiel et a écouter dans son émission "Crache ton venin » sur @irm.radio .
Lydie Drame, journaliste.

A été victime durant 5 ans de violences conjugales, elle est mère de 4 enfants.
Il y a un avant et un #aprèslesviolences A #vincennes le 17 mars 2022 ©Marc Melki
"La sanction n'a pas été à la hauteur de l'acte, il y a des passes droits pour les sportifs Pro ou les élites. Je voudrais donc que la société se réveille et que la justice soit cohérente avec la souffrance que ces personnes infligent à leur entourage: femmes et enfants. Les dysfonctionnements sont nombreux. Les plaintes doivent être traitées de suite et aucun enfant ne devrait être remis à un homme capable de défigurer une personne vulnérable (enceinte) d'autant plus sous les yeux d'un enfant de trois ans. Que le JAF (Juge aux affaires familiales) s'accorde avec le suivi du parcours judiciaire pour savoir à qui il confie les enfants qui ont déjà survécu à cette barbarie. Je CRACHE l'injustice, le désarroi sans demi-mesure, pour que cela change. On se bat aujourd’hui pour montrer l’exemple, pour montrer qu’on peut s’en sortir »
A voir sur @brutxofficiel et a écouter dans son émission "Crache ton venin » sur @irm.radio .