En pleine pandémie de Covid-19, cet été en France.
     
En pleine pandémie de Covid-19, cet été en France.
Complètement usé par la répétition des mêmes images d’extrême détresse dans Paris, à ses portes ou en banlieue , je suis allé faire ces photos à Aubervilliers pont de Stains et du Landy les 28 mai, 27 juin, et 25/26 juillet 2020, quelque jours, avant la nième « mise à l’abri » après tant de souffrance et d’abandon . Prise de vue un peu rapide j’en conviens, juste pour témoigner (encore) de l’indifférence et du terrible mépris de ce gouvernement, comme de celui des précédents.
Depuis tant d’années, rien de nouveau, aucun projet politique pour un accueil éclairé et humaniste des réfugiés … Cette situation pourrait attiser la haine, voir pour certains désespérés la justifier…



Avec #ExilsIntraMuros, nous le répétons haut et fort : laisser des personnes vivre dans la rue ou dans des bidonvilles, des campements insalubres, dans le pire des dénuements, dans l’humiliation quotidienne (comment manger boire, se laver, aller aux toilettes …) non seulement les prive de leurs droits fondamentaux, mais renforce la stigmatisation à leur égard, les expose aux manifestations de rejet et favorise la montée des populismes.
Tous ça en pleine pandémie !

Nous demandons un hébergement digne et inconditionnel pour tous les personnes sans domicile !


#ExilsIntraMuros
Top